Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Zhuge Ke

dimanche 10 avril 2022, par ljallamion

Zhuge Ke (203-253)

Tuteur impérial ayant vécu dans le royaume de Wu

Fils de Zhuge Jin. Nommé Tuteur Impérial, il dirige le royaume en étroite collaboration avec le jeune Empereur Sun Liang. Il se révèle très bon comme dirigeant, au point que certains généraux envisagent de lui offrir le pouvoir.

Cependant, Sun Jun, membre de la famille Sun, revient à Jianye [1] et revendique son droit légitime à régner. L’Empereur n’étant encore qu’un enfant, c’est Zhuge Ke qui est désigné pour le rencontrer.

Celui-ci n’apprécie pas du tout son interlocuteur, il en fait même son otage et, grâce à lui, rencontre Sun Liang.

Sun Jun finit pas s’imposer aux membres de la Cour des Wu et arrive à faire destituer Zhuge Ke, qui est discrédité après sa cinglante défaite face au Wei [2] lors de l’ultime bataille de Hefei [3]. Attristé, Ke accepte la décision, qui émane directement d’un Empereur manipulé. Il rentre alors chez son père.

Peu de temps passe, avant que le ministre Zhu Shen ne vienne lui rendre visite et lui propose de réintégrer, clandestinement, la Cour. Zhuge Jin voit en cette demande un stratagème pour faire tuer son fils et envoie alors un courrier à l’Empereur Liang, dans lequel il lui demande d’envoyer une lettre à Zhuge Ke, lui ordonnant de ne pas retourner à Jianye.

C’est Sun Jun qui intercepte la lettre et lui tend une embuscade. Ainsi, lorsque Zhuge Ke arrive dans la capitale, il est tué sur le champ et sa tête est renvoyée à son père, accompagnée de la lettre écrite par Zhuge Jin.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Zhuge Ke/ Portail du monde chinois/ Catégorie  : Héros des Trois Royaumes

Notes

[1] Jianye ou Jiankang comme elle fut renommée, fut successivement la capitale du royaume du Wu entre 229 et 265, puis à nouveau entre 266 et 280, puis celle de la dynastie Jin de l’est de 317 à 420 et enfin celle des différentes dynasties du sud de 420 à 552 et de 557 à 589. Les ruines des murs de Jianye/Jiankang existent toujours et sont visibles dans la ville sous-provinciale de Nankin.

[2] Le royaume de Wei, également appelé Cao Wei, est un des royaumes qui régnaient sur la Chine pendant la période des Trois Royaumes. Avec sa capitale à Luoyàng, ce royaume fut établi par Cao Pi en 220, à partir des bases posées par son père Cao Cao. Cette dénomination apparaît en 213, lorsque les exploitations féodales de Cao Cao prennent le nom de Wei ; les historiens ajoutent souvent le préfixe Cao (du nom de famille de Cao Cao) afin de distinguer ce royaume des autres États que l’histoire de la Chine a également connus sous le nom de Wei, par exemple les précédents États de Wei durant la période des royaumes combattants, et plus tard l’État de la dynastie Wei du Nord. En 220, lorsque Cao Pi déposséda le dernier empereur de la dynastie Han, Wei est devenu le nom de la nouvelle dynastie qu’il fonda. Cette dynastie fut saisie et contrôlée par la famille Sima en 249, jusqu’à ce qu’elle fût renversée et soit devenue une partie de la dynastie Jin en 265.

[3] La bataille de Hefei aussi connue sous le nom de bataille de Hefei Xincheng, oppose le Royaume de Wei et le Royaume de Wu en 253, pendant la période des Trois Royaumes de l’histoire de la Chine. Elle s’achève par une victoire du Wei.