Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 11ème siècle > Matilde de Germanie ou Matilde de Saxe

Matilde de Germanie ou Matilde de Saxe

dimanche 20 mars 2022, par ljallamion

Matilde de Germanie ou Matilde de Saxe (979-1025)

Troisième fille d’Othon II, Empereur Romain et de son épouse, l’impératrice Théophano.

Rapidement après sa naissance, Mathilde fut envoyée a l’abbaye d’Essen [1], où sa cousine Mathilde était abbesse, pour y être éduquée. On présume que Mathilde voulait rester dans l’abbaye et devenir abbesse comme ses sœurs.

Cependant, Mathilde vécu une vie différente de ses 2 sœurs, en effet, elle épousa Ezzo, comte Palatin de Lotharingie [2]. Selon l’historien Thietmar ou Dithmar de Mersebourg , le frère de Mathilde Othon III, empereur du Saint Empire Romain, n’a pas aimé tout de suite l’idée du mariage.

La famille donna au couple de grands cadeaux pour assurer un niveau de vie adéquat. L’impératrice Théophano consentit au mariage. Ezzo sortit alors Mathilde de l’abbaye où elle avait vécu. Cependant, l’abbesse Mathilde II d’Essen refusa vainement de rendre la jeune fille. Les recits romantiques tardifs ont même prétendu qu’Ezzo avait été secrètement amoureux de la jeune Matilde.

La mère de Matilde Théophano avait toujours accepté le mariage mais la cousine de Matilde et l’abbesse Matilde n’acceptèrent pas le mariage. Sans le consentement de la mère de Matilde, le mariage ne se produirait pas avec certitude, il est même probable que ce mariage devait assurer le pouvoir d’Otton III.

La famille avait de vastes domaines dans le Bas-Rhin et la Moselle. La mère d’Ezzo venait de la Maison de Souabe [3] et ainsi Ezzo revendiquait ces terres. Matilde reçut les possessions Othoniennes et les donna à son mari. Le mariage fut fait par amour et fut très heureux. Eils eurent 10 enfants.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Matilda of Germany, Countess Palatine of Lotharingia »

Notes

[1] L’abbaye d’Essen était une communauté de femmes nobles située à Essen, fondée vers 845 par saint Altfrid. Elle a été sécularisée en 1803.

[2] La Lotharingie désigne le royaume de Lothaire II du latin Lotharii Regnum, arrière-petit-fils de Charlemagne. Il fut constitué en 855. Après sa mort, elle fut l’enjeu de luttes entre les royaumes de Francie occidentale et de Francie orientale, avant d’être rattachée au Saint Empire romain germanique en 880. Il devint un duché au début du 10ème siècle. Dans la deuxième moitié du 10ème siècle, le duché fut scindé en un duché de Basse Lotharingie et un duché de Haute Lotharingie, qui deviendra la Lorraine.

[3] La Souabe est une région historique d’Allemagne. Au haut Moyen Âge, le royaume d’Alémanie regroupait de nombreux petits royaumes sur le territoire des Alamans. Ceux-ci sont soumis par les Francs sous Clovis 1er et Théodebert 1er. À partir du début du 6ème siècle, l’Alémanie est un duché sous le contrôle des Francs, jusqu’à ce qu’il soit dissous en 746 en raison du Massacre de Cannstatt. En 829, le royaume de la Souabe se forme sur le même territoire, qui est attribué à Louis II le Germanique et donc à la Francie orientale dans le traité de Verdun en 843. Après la réforme des comtés dans la Francie orientale, le Duché de Souabe est alors formé en 915 ; il s’étendait alors des Vosges dans l’ouest jusqu’au Lech dans l’est et à Chiavenna, aujourd’hui en Italie, dans le sud