Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Jean II de Rieux

samedi 11 septembre 2021, par ljallamion

Jean II de Rieux (vers 1342-1417)

Sire de Rieux et de Rochefort-Baron d’Ancenis-Chevalier breton

Marié le 16 février 1374 à Jeanne de Rochefort, vicomtesse de Donges [1], baronne d’Ancenis [2], dame de Rochefort [3], d’Assérac [4], de Châteauneuf-en-Saint-Malo [5] et de Ranrouët [6]

Il rendit de grands services au roi Charles VI qui le nomma maréchal de France [7] par lettres patentes du 19 décembre 1397. Fils de Jean 1er de Rieux et d’Isabeau de Clisson, morte en 1343.

Il fut l’un des signataires du second traité de Guérande [8] en 1381 par lequel le duc de Bretagne Jean IV était rétabli dans ses droits, acceptait de rendre l’hommage simple au roi de France Charles VI régnant depuis peu, abandonnait l’alliance avec les Anglais et devait verser une indemnité qui ne fut pas payée.

Il défit les Anglais qui ravageaient la Bretagne en 1404 et, l’année suivante, fut envoyé en Pays de Galles [9] pour une expédition de représailles. Le résultat de cette expédition ne fut pas heureux.

Son grand âge et ses blessures ne lui permettant plus d’exercer ses fonctions, il en fut, à sa demande, déchargé le 12 août 1417. Il mourut la même année en son château de Rochefort où il fut inhumé.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Jean II de Rieux/ Portail du duché de Bretagne/Catégories : Personnalité française de la guerre de Cent Ans/Seigneur de Rieux/Maréchal de France

Notes

[1] Après la reconquête d’Alain Barbe-Torte sur les Normands, le nouveau duc de Bretagne crée de puissants fiefs capables de résister à de nouveaux agresseurs. La protection des rives de la Loire est assurée au nord par la vicomté de Donges. La vicomté s’étend de Pornichet à Cordemais. Il comprenait, à l’origine, la châtellenie de Saint-Nazaire et la seigneurie de Lavau, qui en furent démembrées. La baronnie de la Roche en Savenay fut plusieurs fois unies puis démembrée de la vicomté de Donges. La haute justice de Donges s’étendait en onze paroisses : Donges, Montoir, Cordemais, Crossac, Prinquiau, Lavau, la Basse Chapelle-Launay, Pontchâteau, Savenay, Malville et le Temple-Maupertuis.

[2] Ancenis est une commune de l’Ouest de la France, dans le département de la Loire-Atlantique. Ancenis est situé à l’est du département de la Loire-Atlantique, en bordure de celui du Maine-et-Loire. La ville est à 35 km à l’est de Nantes, à 50 km à l’ouest d’Angers, à 50 km au nord de Cholet, et à 50 km au sud de Châteaubriant.

[3] Rochefort (-en-Terre depuis 1892) est l’une des plus anciennes seigneuries de Bretagne. L’isolement de Rochefort la prédisposait à l’établissement d’une place forte. La famille Rochefort bâtit un château vers le 13ème siècle au sommet d’une colline dominant la ville. Les seigneurs de Rochefort avaient droit de haute, moyenne et basse justice.

[4] Assérac est une commune de l’Ouest de la France, située dans le département de la Loire-Atlantique. Elle fait partie du Pays de Guérande, un des pays traditionnels de Bretagne. On y a parlé le breton jusqu’au début du 19ème siècle.

[5] Châteauneuf-d’Ille-et-Vilaine est une commune française située dans le département d’Ille-et-Vilaine

[6] Le château de Ranrouët est une forteresse médiévale située sur la commune d’Herbignac, dans le département français de la Loire-Atlantique. Construit au 12ème siècle dans ce qui est alors le duché de Bretagne, il est progressivement aménagé jusqu’au 17ème siècle, puis abandonné en 1793.

[7] Depuis la création du titre, en 1185, il y a eu 342 maréchaux de France. L’office de maréchal n’est devenu militaire que depuis le début du 13ème siècle. À son origine, le maréchal de France n’a qu’un rôle d’intendance sur les chevaux du roi. Son office devient militaire au début du 13ème siècle, tout en étant subordonné au connétable. Le premier à porter le titre de maréchal du roi de France avec une fonction militaire était Albéric Clément, seigneur de Mez, désigné par Philippe Auguste, en 1185. Après l’abolition de l’office de connétable par Richelieu en 1624, les maréchaux deviennent les chefs suprêmes de l’armée. Parfois le roi crée une charge de maréchal général des camps et armées du roi, qu’il confie au plus prestigieux de ses maréchaux. Outre leurs fonctions militaires, les maréchaux ont aussi la responsabilité du maintien de l’ordre dans les campagnes, par l’intermédiaire des prévôts des maréchaux, d’où l’appellation de « maréchaussée » donnée à l’ancêtre de la gendarmerie. Jusqu’en 1793, date de l’abolition de cette charge, il y eut 263 maréchaux de France.

[8] Le second traité de Guérande est signé le 15 janvier 1381 et ratifié le 4 avril, semble-t-il par Guillaume du Val, chevalier, seigneur du Val, noble à Inzinzac. Le duc Jean IV de Bretagne recouvre ses biens, contre l’hommage prêté au roi de France, Charles VI, le versement d’une indemnité et le renvoi des conseillers anglais. La neutralité de la Bretagne est imposée.

[9] Le pays de Galles est une nation constitutive du Royaume-Uni située dans l’Ouest de l’île de Grande-Bretagne. Il partage une frontière avec l’Angleterre à l’est et est bordé par la mer d’Irlande au nord et à l’ouest et le canal de Bristol au sud.