Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Euphrone de Tours

lundi 17 décembre 2018, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 4 septembre 2011).

Euphrone de Tours (mort en 573)

Évêque de Tours

La cathédrale Saint-Gatien de ToursIl participa à plusieurs conciles, restaura de nombreuses églises dans la ville qu’il reconstruisit après l’incendie qui l’avait ravagée. Il fonda des paroisses dans la campagne et développa la vénération de la sainte Croix.

Il fut l’évêque qui accueillit à Poitiers la relique de la Sainte Croix [1] venue de Constantinople. Il présida le concile de Tours [2] en 567

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Nominis .cef/ Saint Euphrone

Notes

[1] La Vraie Croix, dite également Sainte Croix, serait la croix sur laquelle Jésus-Christ a été crucifié. Selon la tradition chrétienne, c’est sainte Hélène, la mère de l’empereur Constantin 1er, qui aurait découvert la Croix de Jésus ainsi que celles des deux larrons, lors d’un pèlerinage en Palestine entrepris en 326. Cet événement central de la légende constantinienne lance le culte de la « Vraie Croix » qui est devenue dès lors une des principales reliques de la chrétienté, faisant l’objet d’une vénération particulière. Des reliquaires portant le nom de staurothèques sont spécialement fabriqués pour abriter les fragments.

[2] Le second concile de Tours est ouvert le 17 novembre 567. Il précise que tout ecclésiastique trouvé dans son lit avec une femme sera excommunié pendant un an et réduit à l’état laïc (nicolaïsme) et donne aux évêques le droit d’excommunier les juges oppresseurs qui n’ont pas obtempéré aux réprimandes épiscopales. Les évêques rédigent une lettre pastorale introduisant la perception de la dîme considérée alors comme une aumône.