Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

William Dunbar

dimanche 6 juin 2021, par ljallamion

William Dunbar (1460-1520)

Poète écossais

Probablement né dans l’East Lothian [1], son nom apparaît pour la première fois en 1477 dans le registre de la faculté des arts à l’Université de St Andrews [2]. Il rejoint par la suite l’ordre franciscain [3] à Saint Andrews ou à Édimbourg [4] et voyage en France comme moine errant.

Il passe quelques années en Picardie [5] où il se trouve lorsqu’une mission est envoyée de Grande-Bretagne pour trouver une fiancée pour le jeune roi Jacques IV d’Écosse. Il se joint à cette mission qui finira par trouver, en 1501 Marguerite Tudor .

Entre-temps, Dumber retourne en Écosse pour devenir prêtre à la cour et c’est à cette occasion qu’il commence à écrire.

Tous les renseignements que nous avons à son sujet sur cette époque (jusque vers 1520) sont tirés de ses poèmes ou des registres royaux tenant compte des payements de pensions.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia William Dunbar/ Portail de l’Écosse/ Portail de la poésie/ Catégories : Poète britannique/ Franciscain

Notes

[1] L’East Lothian est l’un des 32 council areas de l’Écosse ainsi qu’une région de lieutenance. L’East Lothian est frontalier de la ville d’Édimbourg et du Midlothian à l’ouest et des Scottish Borders au sud. La principale ville est Musselburgh mais le chef lieu en est cependant Haddington. L’East Lothian était un comté jusqu’en 1975

[2] L’université de St Andrews, sur la côte Est de l’Écosse, a été fondée en 1413. C’est la troisième plus ancienne université du monde anglophone après celles d’Oxford et de Cambridge. Elle fait partie des 25 plus vieilles universités du Monde. L’université fut fondée en 1410 lorsqu’une charte royale fut conférée au prieuré augustinien de la Cathédrale de St Andrews. La bulle pontificale vint du pape d’Avignon Benoît XIII.

[3] Moines de l’ordre mineur de frères laïcs mendiants fondé par saint François d’Assise en 1209, sur les principes rigoureux de l’humilité totale et de la pauvreté extrême. Les franciscains ont une mission de prédication itinérante. Au 13ème siècle, l’ordre se divise, malgré les tentatives de conciliation de saint Bonaventure, entre les adeptes de la règle de pauvreté originelle et les spirituels, qui jugent la mission d’enseignement incompatible avec la misère matérielle. Malgré ces dissensions, et les diverses branches qui en découlent, les franciscains poursuivent une lutte active contre les hérésies et se répandent rapidement au travers de la chrétienté. Les franciscains portent une robe brune avec une corde pour ceinture (ce qui leur a valu le nom de cordeliers), habit des pauvres de leur temps. A la fin du 13ème siècle, il existe déjà 1500 maisons de franciscains. L’ordre franciscain s’est diversifié en trois courants : les frères mineurs, les frères mineurs conventuels et les frères mineurs capucins. Il existe aussi un tiers ordre de laïcs. Les franciscains sont partis en mission dans le monde entier.

[4] Édimbourg est une ville de la côte d’Écosse au Royaume-Uni, et est sa capitale depuis 1532. Elle est le siège du Parlement écossais, qui a été rétabli en 1999.

[5] La Picardie est une ancienne région administrative française, regroupant les départements de l’Aisne, de l’Oise et de la Somme, dont le chef-lieu était Amiens. Ancienne province, constituée à la fin du 15ème siècle. La Picardie recouvre au Bas Moyen Âge les territoires au nord de l’Île-de-France, depuis Amiens jusqu’à Calais et Tournai, parlant une langue romane distincte du français, le picard, dont le dialecte le plus vivace est aujourd’hui appelé ch’ti.