Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Therèse d’Entença

mardi 13 avril 2021, par ljallamion

Therèse d’Entença (1300-1327)

Comtesse d’Urgell

Fille aînée de Gombauld d’Entença et de sa femme Constance d’Antillon. Elle était comtesse d’Urgell [1] par héritage, cependant, le contrôle de ses états passa à son mari, le futur Alphonse IV d’Aragon.

Sans enfant, Armengol X, comte d’Urgell, accepta avec Jacques II, roi d’Aragon [2] de amener la succession du comté au sein de la famille royale. Les clauses du testament d’Armengol obligeaient Thérèse d’Entença, sa petite nièce à épouser un fils du roi d’Aragon qui ne soit pas appelé à régner, de sorte à empêcher l’annexion du comté d’Urgell par la Couronne d’Aragon.

Armengol meurt en juillet 1314 et Thérèse d’Entença épouse le 10 novembre 1314 à Lérida [3] l’infant Alphonse d’Aragon, second fils de Jacques II et de Blanche d’Anjou .

Cependant, le 5 octobre 1319, l’héritier de la Couronne Jacques d’Aragon renonce à ses droits pour rejoindre la vie monastique et Alphonse devient l’héritier.

En 1323, elle accompagne son mari chargé de faire la conquête de la Sardaigne [4]. Elle meurt en couches le 20 octobre 1327 à Saragosse [5], quelques jours avant que son mari ne monte sur le trône. Afin de respecter le testament de son grand-oncle, ce fut son second fils Jacques 1er d’Urgell qui lui succède en Urgell [6].

Alphonse IV se remarie avec Éléonore de Castille, l’ancienne fiancée de son frère aîné.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Teresa d’Entença/ Traduit par mes soins

Notes

[1] Le comté d’Urgell est un ancien comté catalan de la marche hispanique du royaume franc carolingien, qui se forme entre 785 et 790 pour lutter contre les musulmans qui avaient conquis l’Espagne et les Pyrénées. La région est alors rattachée au comté de Toulouse. Le comté d’Urgell fut créé, à l’époque carolingienne, au sein du Royaume franc. Sa capitale était initialement Castellciutat puis, à compter de 1105, Balaguer. Le noyau de ce comté était La Seu d’Urgell. Les comtes d’Urgell sont mentionnés pour la première fois en 981.

[2] Le royaume d’Aragon est une entité politique du nord-est de la péninsule Ibérique, née en 1035 de l’union des comtés d’Aragon, du Sobrarbe et de la Ribagorce et disparue en 1707 avec son intégration au sein du royaume d’Espagne par les décrets de Nueva Planta.

[3] Lleida (nom officiel en catalan) ou Lérida (en castillan), est une ville située dans le nord-est de l’Espagne, dans la communauté autonome de Catalogne. Elle est la capitale de la province du même nom. Les Maures s’emparèrent de la ville. Le comte Raimond-Bérenger IV de Barcelone parvint à la reconquérir en 1149. Elle devint le siège d’une grande université, la plus ancienne de la couronne d’Aragon jusqu’en 1717 quand Philippe V la déplaça vers la ville de Cervera. L’université de la ville est aujourd’hui de nouveau active. Lérida fut également le théâtre de plusieurs batailles durant la Guerre de Trente Ans.

[4] La Sardaigne est une île de la mer Méditerranée et une région italienne, qui se trouve à l’ouest de l’Italie continentale, au sud de la Corse. Son chef-lieu est la ville de Cagliari. Lorsque l’affaiblissement de l’Empire romain se propage jusqu’à l’île, cela a pour conséquence l’abandon progressif des terres agricoles et des côtes, ainsi qu’une perte de dynamisme notable de la démographie. Abandonnée à elle-même et sans défense, la Sardaigne est occupée et subit les razzias durant quelque 80 ans (vers 460-530) par les Vandales d’Afrique qui, défaits sous Justinien, laissent l’île sous la domination de Byzance.

[5] Saragosse est une ville espagnole, capitale de la province du même nom et de l’Aragon. Saragosse est située sur l’Èbre à mi-chemin entre Madrid et Barcelone, environ 300 kilomètres de chacune d’elles, et à 340 kilomètres de Valence. Un important traité fut signé à Saragosse (traité de Saragosse) en 1529 entre Espagnols et Portugais pour le partage des découvertes du Nouveau Monde.

[6] Le comté d’Urgell est un ancien comté catalan de la marche hispanique du royaume franc carolingien, qui se forme entre 785 et 790 pour lutter contre les musulmans qui avaient conquis l’Espagne et les Pyrénées. La région est alors rattachée au comté de Toulouse. Le comté d’Urgell fut créé, à l’époque carolingienne, au sein du Royaume franc. Sa capitale était initialement Castellciutat puis, à compter de 1105, Balaguer. Le noyau de ce comté était La Seu d’Urgell. Les comtes d’Urgell sont mentionnés pour la première fois en 981.