Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Isidore de Gaza

lundi 5 avril 2021, par ljallamion

Isidore de Gaza

Philosophe néoplatonicien

L'École d'Athènes de Raphaël (1511).Ami de Proclos et de Marinos de Néapolis, il fut le chef de l’école néoplatonicienne d’Athènes [1] vers 490, comme diadoque [2], scolarque [3].

Il eut Damascios comme disciple. Quand l’école fut fermée par l’empereur Justinien 1er en 529, il s’exila en Perse avec d’autres philosophes et gagna la cour du roi philosophe sassanide [4], Khosrô 1er en 532.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Isidore de Gaza/ Portail de la philosophie/ Catégorie : Philosophe du VIe siècle

Notes

[1] L’École néoplatonicienne d’Athènes est un courant à l’intérieur du vaste mouvement du néoplatonisme, allant du milieu du 4ème au milieu du 6ème siècle qui réussit à « se greffer sur l’antique Académie de Platon », pourtant disparue sous Sylla en 86 av. jc.

[2] successeur

[3] recteur

[4] Les Sassanides règnent sur le Grand Iran de 224 jusqu’à l’invasion musulmane des Arabes en 651. Cette période constitue un âge d’or pour la région, tant sur le plan artistique que politique et religieux. Avec l’Empire romano byzantin, cet empire a été l’une des grandes puissances en Asie occidentale pendant plus de quatre cents ans. Fondée par Ardashir (Ardéchir), qui met en déroute Artaban V, le dernier roi parthe (arsacide), elle prend fin lors de la défaite du dernier roi des rois (empereur) Yazdgard III. Ce dernier, après quatorze ans de lutte, ne parvient pas à enrayer la progression du califat arabe, le premier des empires islamiques. Le territoire de l’Empire sassanide englobe alors la totalité de l’Iran actuel, l’Irak, l’Arménie d’aujourd’hui ainsi que le Caucase sud (Transcaucasie), y compris le Daghestan du sud, l’Asie centrale du sud-ouest, l’Afghanistan occidental, des fragments de la Turquie (Anatolie) et de la Syrie d’aujourd’hui, une partie de la côte de la péninsule arabe, la région du golfe persique et des fragments du Pakistan occidental. Les Sassanides appelaient leur empire Eranshahr, « l’Empire iranien », ou Empire des Aryens.