Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 14ème siècle > James Douglas (2ème comte de Douglas)

James Douglas (2ème comte de Douglas)

lundi 13 juillet 2020, par ljallamion

James Douglas (2ème comte de Douglas) (vers 1358- vers 1388)

2ème comte de Douglas et comte de Mar

Fils de William Douglas, et de Margaret de Mar , sœur et héritière de Thomas, comte de Mar [1].

James Douglas est adoubé chevalier par le roi Robert II lors de son couronnement en mars 1371 et le 24 septembre il obtient une dispense pour pouvoir épouser la fille du roi Isabelle.

Il succède à son père en 1384 comme 2ème comte de Douglas [2] et comme comte de Mar [3].

En août 1388 il entre avec les comtes de Moray [4] et de Dunbar [5] et une armée, dans le Northumberland [6] il passe la Tyne [7] pille et brûle le pays jusqu’à Durham [8] puis ils reviennent à Newcastle upon Tyne [9]. Là ils se heurtent aux forces de Henry Percy 1er comte de Northumberland.

James Douglas est tué lors de la bataille d’Otterburn [10] alors que l’évêque de Durham [11] et son contingent sont mis en fuite et que Henry Percy Hotspur et son frère Ralph, les fils de son adversaire sont capturés et rançonnés par les Écossais.

James Douglas avait épousé Isabelle Suart, fille du roi Robert II d’Écosse, sans postérité.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Stephen I. Boardman The Early Stewart Kings : Robert II and Robert III, 1371-1406. Tuckwell Press. Edinburgh 1996 réédition 2007, chez John Donald Short Run Press (ISBN 9781904607687).

Notes

[1] Comte de Mar est un titre créé plusieurs fois dans la pairie d’Écosse, mais qui fut, à partir du 12ème siècle, un titre porté par les successeurs des mormaers de Mar, seigneurs du territoire de Mar (en anglais Earldom of Mar). Le titre dérive de Marr, l’une des sept provinces originelles de l’Écosse au 9ème siècle. Les terres du mormaer de Mar couvraient alors les territoires des comtés historiques d’Aberdeenshire et Banffshire.

[2] Comte de Douglas est un titre de noblesse de la pairie d’Écosse. Accordé aux barons de Douglas, il fut créé en 1358 pour William Douglas, fils d’Archibald Douglas, Gardien de l’Écosse. Le titre disparut en 1455, à la suite de la destitution de James Douglas, 9ème comte de Douglas, et l’attribution de ses terres à George Douglas, 4ème comte d’Angus.

[3] Comte de Mar est un titre créé plusieurs fois dans la pairie d’Écosse, mais qui fut, à partir du 12ème siècle, un titre porté par les successeurs des mormaers de Mar, seigneurs du territoire de Mar (en anglais Earldom of Mar). Le titre dérive de Marr, l’une des sept provinces originelles de l’Écosse au 9ème siècle. Les terres du mormaer de Mar couvraient alors les territoires des comtés historiques d’Aberdeenshire et Banffshire.

[4] Le titre de comte de Moray de la pairie d’Écosse succède à celui de mormaer de Moray qui était à la tête du mormaerdom celtique de Moray. Le territoire des mormaers de Moray s’étendait le long de la rive sud du Moray Firth, à partir de la rivière Spey au travers du nord de l’Écosse jusqu’à la côte occidentale du pays. Le Moray était séparé du comté de Ross par la rivière de Beauly.

[5] Comte de Dunbar ou comte de Lothian à l’origine, puis comte de March, est un titre de noblesse écossaise dont le titulaire possédait un comté au sud-est du royaume entre le 12ème et le 15ème siècle. Le titre a également été un titre dans la pairie d’Écosse.

[6] Le comté de Northumberland est un important comté du nord de l’Angleterre qui remonte à l’époque anglo-saxonne. Il succède à l’ancien royaume de Northumbrie dont il n’occupe qu’une portion septentrionale.Le comté de Northumberland est un important comté du nord de l’Angleterre qui remonte à l’époque anglo-saxonne. Il succède à l’ancien royaume de Northumbrie dont il n’occupe qu’une portion septentrionale.

[7] La Tyne est un fleuve du nord de l’Angleterre, long de 100 km, et qui se jette dans la mer du Nord.

[8] Durham est une ville du nord-est de l’Angleterre. C’est la capitale du comté de Durham et le chef-lieu du Diocèse de Durham. La ville est connue pour sa cathédrale, son château, ainsi que son université qui est la cinquième du pays. Elle a le statut de Cité.

[9] Newcastle upon Tyne, souvent appelée Newcastle, est une ville de la région de l’Angleterre du Nord-Est dans le comté métropolitain de Tyne and Wear située sur la rive nord du fleuve Tyne et capitale du comté historique et traditionnel de Northumberland.

[10] La bataille d’Otterburn opposa le royaume d’Angleterre et le royaume d’Écosse le 5 août 1388 selon les sources écossaises ou le 19 août 1388 selon les sources anglaises. Le meilleur témoignage de la bataille provient des Chroniques de Jean Froissart dans lesquelles il affirme avoir interrogé des vétérans de la bataille. Des doutes subsistent quant à la véracité de certaines affirmations, notamment la distance entre Otterburn et Newcastle upon Tyne qui est incorrecte.

[11] Il s’agit d’un des plus anciens évêchés d’Angleterre : il est apparu en 995, lorsque l’évêque de Lindisfarne Aldhun déplaça le siège de son évêché à Durham. Les évêques eurent le titre de princes évêques à partir de 1071, lorsque l’évêque Guillaume Walcher devint également comte de Northumbrie. À la mort de Walcher, en 1081, le comté de Northumbrie fut divisé en deux parties par le roi Guillaume le Roux, et la partie sud revint aux évêques de Durham, qui y exercèrent une autorité presque absolue pendant plusieurs siècles.