Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > De 300 av.jc à 100 av. notre ère > Gaius Lucilius dit Lucilius

Gaius Lucilius dit Lucilius

vendredi 26 juin 2020, par ljallamion

Gaius Lucilius dit Lucilius (180 ou 148 av. jc-102 ou 101 av. jc)

Poète latin fondateur de la satire

Originaire de Suessa Aurunca [1] en Campanie [2], Lucilius est un chevalier issu d’une très riche famille sénatoriale qui possédait des terres dans le sud de l’Italie jusqu’en Sicile.

Lucilius ne s’est jamais lancé dans le cursus honorum [3], préférant administrer ses propriétés. Sa seule activité civique est la participation à la guerre contre Numance [4] en 133 av. jc. À Rome, il fréquente le cercle de Scipion Émilien. Il fait partie des rares auteurs latins auxquels un philosophe grec ait dédicacé une œuvre, ici Clinomaque . Riche et pourvu de bonnes relations, Lucilius avait donc la possibilité de composer des satires.

On ne sait si les Satires de Lucilius furent publiées à mesure de leur rédaction ou non. En tout cas, après sa mort, une édition en 30 livres s’imposa, dont il ne subsiste plus aujourd’hui que 1 378 vers.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Hubert Zehnacker et Jean-Claude Fredouille, Littérature latine, PUF, 2001 (ISBN 9782130519515)

Notes

[1] Sessa Aurunca est une commune italienne située dans la province de Caserte en Campanie. Elle est située sur le site de la cité antique de Suessa Aurunca.

[2] La région de Campanie, plus couramment appelée la Campanie, est une région d’Italie méridionale. Elle fut associée au Latium, une des 11 régions de l’Italie romaine créées par l’empereur Auguste au 1er siècle av.jc Érigée en province à part entière au début du 4ème siècle au temps de l’empereur Dioclétien, la Campanie fut ensuite sous domination lombarde puis byzantine. Elle fut ensuite morcelée par l’indépendance que quelques-unes de ses villes adoptèrent.

[3] Le cursus honorum est l’ordre d’accès aux magistratures publiques sous la Rome antique. Défini très tôt à une époque mal déterminée, il n’est formalisé que par la lex Villia Annalis en 180 av. jc. Cet ordre est obligatoire et permet de gagner des compétences et d’avoir pour magistrats suprêmes des hommes mûrs et expérimentés.

[4] Numantia ou Numance est une ville antique du nord de l’Hispanie (près de l’actuelle Soria) qui résista durant vingt ans à la conquête romaine, entre 153 et 133 av.jc. Cette lutte farouche, dans laquelle les Romains furent longtemps impuissants, se place en partie dans le contexte de la Troisième Guerre punique. Plusieurs généraux échouèrent à la prendre avant que le Sénat n’y envoyât son meilleur chef, Scipion Émilien, le vainqueur de Carthage. Après un siège implacable de 15 mois, les Romains vinrent finalement à bout de la ville en 133 : vaincus par la faim, les Numantins se suicidèrent et incendièrent leur cité. Le général romain y gagna le surnom de "Numantinus". C’est aussi au siège de Numance que Caius Marius, âgé de 24 ans, se distingua pour la première fois.