Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 19ème siècle > Le 19ème en France > La France du 17 juin au 1er décembre 1800

La France du 17 juin au 1er décembre 1800

mercredi 18 mars 2020, par ljallamion

La France du 17 juin au 1er décembre 1800

C’est le 17 juin 1800 qu’un traité entre Bonaparte et les derniers chefs vendéens, est conclu. Les Chouans capitulent. Bonaparte leur offre solennellement son pardon, assorti de menaces en cas de refus. C’est davantage par épuisement que par adhésion au gouvernement que les Vendéens acceptent la paix.

Le 15 juillet 1800 débute les signatures du Concordat avec le Saint-Siège. En effet, depuis dix mois, les négociations sont ardues et le travail que demande chacun des articles est infini. Le secrétaire d’Etat du pape Pie VII, monseigneur Consalvi, par sa finesse et son habileté permet l’élaboration d’un document définitif que l’on commence de signer en ce jour. La religion catholique est considérée comme “celle de la majorité des Français”. Il revient au gouvernement de désigner les évêques que le pape institue. L’Etat garantit aux prêtres et aux évêques un traitement. L’Eglise, pour sa part, s’engage à ne pas inquiéter ceux qui ont fait l’acquisition de biens ecclésiastiques.

Le 30 septembre 1800 le traité franco-américain de Mortefontaine* est signé. Les navires américains saisis par les corsaires du roi à l’occasion de la guerre contre le commerce maritime avec l’Angleterre enveniment les relations entre les deux républiques depuis des mois. Par ce traité, les deux gouvernements français et américain mettent fin au malentendu. Et c’est le 1er octobre 1800 qu’à lieu la restitution de la Louisiane à la France. Par le traité de San Ildefonso*, la Louisiane revient à la France en échange de territoires nouveaux cédés au duché de Parme*, possession d’un Bourbon d’Espagne.