Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Malamir (khan)

vendredi 31 janvier 2020, par ljallamion

Malamir (khan) (?-836)

khanas des Bulgares de 831 à 836

La Bulgarie sous le khan Kroum au 9ème siècleFils de Omourtag, et le petit-fils de Kroum. Son nom est parfois considéré comme d’origine slave, spéculant sur le fait que sa mère serait slave [1].

Malamir devint prince de Bulgarie en 831 à la mort de son père, son frère aîné Enravota (ou Voin) ayant perdu ses droits de succession en devenant chrétien. D’ailleurs vers 833, Malamir fit exécuter ce dernier, au motif qu’il refusait d’abjurer sa foi chrétienne.

Il est possible que Malamir étant jeune et inexpérimenté lors de son accession au pouvoir, les affaires de l’état furent gérées dans un premier temps par son ministre. En 836, date de l’expiration du traité de paix de 20 ans avec l’Empire byzantin, l’empereur byzantin Théophile ravagea les régions à l’intérieur de la frontière bulgare.

Les Bulgares en représailles, sous la conduite d’Isbul, atteignirent Adrinople [2]. Ils annexèrent aussi Philippopolis [3] et ses environs. Plusieurs inscriptions monumentales dans la région de Pliska [4], font état de ces victoires bulgares, pour les unes, et des activités de construction sous le règne de Malamir, pour les autres. Malamir mourut en 836. Son neveu Pressian 1er lui succéda.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Malamir (khan)/ Portail du Haut Moyen Âge/ Portail de la Bulgarie/ Catégories : Personnalité bulgare du IXe siècle/ Souverain de Bulgarie

Notes

[1] Les Slaves sont un groupe ethno-linguistique indo-européen qui parle les différentes langues slaves du groupe linguistique balto-slave plus large. Ils sont originaires d’Eurasie et s’étendent de l’Europe centrale, orientale et méridionale, au nord et à l’est jusqu’au nord-est de l’Europe, en Asie du Nord (Sibérie) et en Asie centrale (notamment le Kazakhstan et le Turkménistan), ainsi qu’historiquement en Europe occidentale (particulièrement en Allemagne de l’Est) et en Asie occidentale (y compris l’Anatolie). À partir du début du 6ème siècle, ils s’étendent pour habiter la plupart des pays d’Europe centrale, orientale et du sud-est.

[2] Edirne (autrefois Andrinople ou Adrianople) est la préfecture de la province turque du même nom, limitrophe de la Bulgarie et de la Grèce. Elle est traversée par la Maritsa

[3] Plovdiv

[4] Pliska est le nom de la première capitale de Bulgarie entre 681 et 893. À cette date, elle fut remplacée comme capitale par Preslav. L’ancienne capitale, après sa disparition, a laissé la place, durant plusieurs siècles, à un village nommé Aboba.