Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Landrade de Hesbaye

jeudi 30 janvier 2020, par ljallamion

Landrade de Hesbaye (8ème siècle)

La TorHalle, ancienne entrée de l'abbaye de Lorsch (Photographe : Armin Kübelbeck, CC-BY-SA , Wikimedia Commons)Fille de Lambert , noble en Hesbaye [1], et la sœur de Robert 1er de Hesbaye .

En 764, elle fonda avec son neveu Cancor , l’abbaye de Lorsch [2]. Son fils Chrodegang de Metz en devint l’abbé l’année suivante.

Des études récentes, notamment les travaux de Christian Settipani, formulent l’hypothèse qu’elle est probablement la sœur de Rotrude, née vers 695, morte en 724, épouse de Charles Martel.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Hervé Pinoteau, La symbolique royale française, Ve - XVIIIe siècle, P.S.R. éditions, 2004.

Notes

[1] La Hesbaye est une région naturelle de Belgique s’étendant sur les provinces du Brabant flamand, du Brabant wallon, de Liège, de Limbourg et de Namur.

[2] L’abbaye de Lorsch, fondée en 764, fut construite à la périphérie de la ville de Lorsch (Allemagne, Hesse) dans la plaine du Rhin et devint un important centre culturel au Moyen Âge. Seul subsiste son Torhalle (Porche-entrée) qui est l’un des plus importants vestiges de l’architecture préromane en Allemagne et date du milieu du 9ème siècle. Succursale de la cour carolingienne, elle a été fondée par le comte Cancor et sa tante Landrade de Hesbaye et a été occupée par des moines bénédictins venant de Gorze près de Metz. En 885, l’abbaye était nommée Lauressam, le nom actuel est apparu au cours du temps. L’église abbatiale et les bâtiments en bois d’origine étaient situés sur le terrain de l’actuelle cathédrale. La consécration de l’église fut faite par l’archevêque de Mayence Lull vers l’an 774 en présence de Charlemagne. Possédant l’une des plus grandes bibliothèques du Moyen Âge, l’abbaye avait des possessions dans la forêt d’Odenwald, la Bergstraße, la Hesse rhénane, l’Alsace et la Lorraine. L’abbaye devint une possession de l’électorat de Mayence en 1232 puis du Palatinat du Rhin à partir de 1461. L’abbaye fut dissoute en 1564 puis incendiée en 1621 lors de la retraite des Espagnols. Des documents précieux ont été produits ou conservés dans cette abbaye, en particulier l’évangéliaire, le codex, la pharmacopée et les Annales de Lorsch.