Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 7ème siècle > Yazîd ben Abî Sufyân

Yazîd ben Abî Sufyân

mercredi 29 janvier 2020, par ljallamion

Yazîd ben Abî Sufyân (?-639)

L'empire du califat d'Abou Bakr à son apogée, en 634Fils aîné de Abu Sufyan ibn Harb , et frère de Mu`âwiya ben Abî Sufyân. Tous les trois furent des adversaires de Mahomet jusqu’à la veille de la prise de La Mecque [1] par les musulmans en 630. Ils participèrent à la bataille de Hunayn [2].

Yazîd devint rapidement l’un de ceux qui seront amenés à diriger la communauté des croyants. C’est durant le califat d’Abû Bakr et celui d’Omar ibn al-Khattâb que sa forte personnalité eut le plus l’occasion de s’exprimer.

Amené à diriger le corps expéditionnaire en Syrie, il eut comme porte étendard son frère Mu`âwiya, Yazîd s’illustra dans de nombreux fait d’armes, notamment lors de la Bataille de Yarmouk [3] où il commanda l’aile gauche de l’armée musulmane. Sa participation à la prise de la forteresse de Philadelphie [4] lui valut sa nomination par Omar comme gouverneur de Damas, Abû Ubayda restait néanmoins le gouverneur général de toutes ces régions.

Il contracta la peste à Emmaüs [5] au cours d’une épidémie qui atteignit le Hedjaz [6] et la Syrie et en est mort en 639. Le calife nomma à son poste, son frère Mu`âwiya qui le resta pendant le califat d’Alî jusqu’à sa prise du pouvoir en 661.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Yazid ibn Abi Sufyan »

Notes

[1] La Mecque est une ville de l’ouest de l’Arabie saoudite, non loin de la charnière séparant le Hedjaz de l’Asir, à 80 km de la mer Rouge, et capitale de la province de la Mecque. Lieu de naissance, selon la tradition islamique, du prophète de l’islam Mahomet à la fin du 6ème siècle, elle abrite la Kaaba au cœur de la mosquée Masjid Al-Haram (« La Mosquée sacrée ») et la tradition musulmane a lié sa fondation à Ibrahim (Abraham), ce qui en fait la ville sainte la plus sacrée de l’islam. L’accès est interdit aux personnes qui ne sont pas de confession musulmane ainsi qu’aux femmes seules, même musulmanes

[2] La bataille de Hunayn opposa Mahomet et ses compagnons aux bédouins de la tribu de Hawazin et de Thaqif en l’an 630 (an 8 de l’Hégire), dans une vallée sur l’une des routes allant de la Mecque à Ta’if. La bataille s’acheva par une victoire décisive pour les musulmans, qui firent de très nombreux captifs. La bataille de Hunayn est l’une des deux seules batailles mentionnées nommément dans Le Coran

[3] La bataille du Yarmouk est une bataille majeure entre les forces musulmanes conduites par le califat rachidun et les armées de l’Empire romain d’Orient. La bataille consiste en une série d’engagements qui s’étalent sur une durée de six jours en août 636, près de la rivière Yarmouk qui marque aujourd’hui la frontière entre la Syrie et la Jordanie, au sud-est de la Mer de Galilée. La bataille est une grande victoire pour les Musulmans qui mettent fin à la domination byzantine en Syrie. Pour certains historiens, la bataille du Yarmouk est l’un des engagements majeurs de l’histoire et marque la première grande vague des conquêtes musulmanes. Elle est notamment à l’origine de l’expansion de l’islam au sein du Levant chrétien.

[4] actuellement Amman

[5] Nicopolis

[6] Le Hedjaz est une région du nord-ouest de l’actuelle Arabie saoudite. Sa principale ville est Djeddah, mais la cité la plus connue est La Mecque, ainsi que Médine. Cette région fut contrôlée tour à tour durant la majeure partie de son histoire par les puissances régionales, l’Égypte ou l’Empire ottoman. Elle fut néanmoins brièvement indépendante au début du 20ème siècle, lorsqu’elle se souleva contre l’Empire ottoman lors d’une rébellion encouragée par Lawrence d’Arabie durant la Première Guerre mondiale. Husseyn ibn Ali, chérif de la Mecque, proclama son indépendance en 1916. En 1924-1925, l’autorité du chérif fut renversée par les ibn Saoud, régnant sur la nation voisine du Nejd. Cette annexion permit la création de l’Arabie saoudite moderne en 1932.