Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 12ème siècle > Erling Magnusson Steinvegg dit Erling Steinvegg

Erling Magnusson Steinvegg dit Erling Steinvegg

jeudi 2 janvier 2020, par ljallamion

Erling Magnusson Steinvegg dit Erling Steinvegg (mort en 1207)

Prétendant du parti des Bagler au trône de Norvège et anti-roi de 1204 à 1207

Armoiries de la Norvège.Sa candidature au trône génère la seconde guerre des Bagler [1] qui durera jusqu’au compromis de 1208.

Erling Magnusson prétendait être un fils illégitime du roi Magnus Erlingsson dit Magnus V de Norvège . Il affirmait avoir été détenu à l’époque du roi Sverre de Norvège par son allié et beau frère le roi suédois Knut Eriksson dit Knut Ier de Suède et emprisonné dans une tour de pierre sur l’île de Visingsö [2] dans le lac Vättern [3] d’où il se serait finalement échappé.

À la mort sans héritier connu du roi Håkon III de Norvège en janvier 1204, son jeune neveu âgé de 4 ans Guttorm Sigurdsson est porté au trône. Toutefois après la mort du roi enfant dès août 1204, les membres du parti Bagler mené par l’évêque Nicolas Arnesson reconnaissent Erling Steinvegg comme un fils de Magnus V de Norvège et font de lui leur candidat au trône.

Le roi Valdemar II de Danemark tente d’influencer la succession en Norvège et d’établir sa suzeraineté sur le sud du pays. Il intervient à la tête d’une flotte danoise de plus de 360 navires et occupe le Viken [4] pour appuyer les prétentions d’Erling. Erling Steinvegg afin de prouver son ascendance royale subit avec succès une ordalie [5] en présence du roi Valdemar II de Danemark et reçoit de ce dernier 35 navires de guerre.

Erling se rend ensuite à l’ Haugathing [6] de Tønsberg [7] où il est proclamé roi en 1204 en concurrence avec Inge II Bårdsson le candidat des Birkebeiner [8]. Par cette élection les Bagler reniaient en fait la constitution de 1164 imposée par l’église qui prévoyait l’exclusion des enfants illégitime du trône.

Erling et les Bagler ne réussissent cependant pas à établir leur domination sur l’ensemble de la Norvège mais seulement sur la province du Viken autour de l’Oslofjord [9]. Lorsque Erling meurt en mars 1207, l’évêque Nicolas Arnesson d’Oslo réussit à convaincre les Bagler d’élire comme roi son neveu Philippe Simonsson bien que ce dernier ne soit en rien apparenté avec la famille royale

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Knut Gjerset History of the Norwegian People The Macmillan Company New york 1915, « King Sverre’s Immediate Successors ».

Notes

[1] Les Bagler constituent une faction politique norvégienne médiévale proche de l’Église et de la haute aristocratie. Les Bagler s’opposent aux « Birkebeiner », parti populaire opposé à l’aristocratie et à l’Église depuis l’époque du régent Erling Skakke. Ils jouent un grand rôle dans la reprise de la Guerre civile en Norvège entre 1196 et 1217. Né à l’origine du conflit entre l’archevêque de Nidaros Erik Ivarsson et le roi Sverre Sigurdsson, le mouvement devient plus politique lorsque Nicolas Arnesson évêque d’Oslo en prend la tête. Les Bagler se composent des survivants des « Heklung », « Kuflung » et « Varbelg » qui s’étaient opposés au roi Sverre Sigurdsson depuis la mort de Magnus V de Norvège lors de la Bataille de Fimreite en 1184.

[2] Visingsö est une île située dans la partie méridionale du Vättern en Suède, à 30 kilomètres de la ville de Jönköping et à 6 kilomètres de la ville de Gränna à laquelle elle est reliée par ferry. La superficie de l’île est de 24 km². Selon la légende, Visingsö fut créée par le géant Vist qui jeta une motte de terre au milieu du lac de manière que son épouse puisse le traverser à pied sec. Au Moyen Âge, l’île joua un rôle important dans l’histoire de Suède.

[3] Le Vättern, situé au centre de la Suède méridionale, est le second lac de Suède en superficie, après le Vänern. Sa superficie est de 1 900 km², sa profondeur moyenne est de 41 m et sa plus grande profondeur de 128 m. Le lac est long de 120 km et large d’environ 30 km.

[4] Viken (la baie) est une région historique de Norvège, situé autour du fjord d’Oslo, dans le sud-est du pays. La capitale historique de la région, bien que centrée autour d’Oslo, était Borre. Elle comprenait les provinces de Vestfold, Østfold, Ranrike, Vingulmark et Båhuslen.

[5] L’ordalie, ou « jugement de Dieu », est une forme de procès à caractère religieux qui consiste à soumettre un suspect à une épreuve douloureuse voire potentiellement mortelle, dont l’issue, théoriquement déterminée par une divinité, permet de conclure à la culpabilité ou à l’innocence du dit suspect.

[6] Le thing était le nom des assemblées gouvernementales dans les anciennes sociétés germaniques d’Europe du Nord, composées des hommes libres de la communauté et présidée par des Lögsögumad. Aujourd’hui, le terme existe encore dans les noms officiels d’institutions politiques et judiciaires de pays d’Europe du Nord.

[7] Tønsberg est une ville située dans la partie méridionale de la Norvège. Elle est le chef-lieu du comté de Vestfold. Fondée au 9ème siècle, la ville est l’une des plus anciennes du royaume et fut une grande station baleinière.

[8] faction de rebelles qui s’oppose au roi Magnus V de Norvège et à son père le régent Erling Skakke

[9] L’Oslofjord est un fjord du sud-est de la Norvège, débouchant sur le Skagerrak et au fond duquel se trouve la capitale du pays : Oslo. Il mesure 17 kilomètres de long pour un kilomètre de large au passage le plus étroit au niveau de la ville de Drøbak.