Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 7ème siècle > Malik ibn Nuwaira ou Malik ibn Nuwera

Malik ibn Nuwaira ou Malik ibn Nuwera

samedi 16 novembre 2019

Malik ibn Nuwaira ou Malik ibn Nuwera (7ème siècle)

Chef du Bani Yarbu

Célèbre pour sa générosité et son hospitalité, Malik est dit avoir gardé une lumière brûlant devant sa maison toute la nuit pour que tout voyageur de passage de cette façon serait de savoir où trouver un abri et de la nourriture. Il se levait la nuit pour vérifier la lumière.

Il était habile dans l’utilisation des armes, et il était un poète accompli. Il était marié à Layla bint al-Minhal qui a été considéré comme l’une des plus belles femmes en Arabie.

Compte tenu de sa position distinguée dans la tribu des Bani Yarbu [1].

Mohammed l’a nommé officier du clan des Bani Handhalah. Sa responsabilité principale était la perception des impôts et leur expédition à Médine [2]. Quand la nouvelles de la mort du Mohammed atteint Butah [3], Malik venait de rassemblé une bonne partie de l’impôt, mais pas encore envoyé à Médine. Il a ouvert les coffres et a rendu l’argent aux contribuables.

Pendant les guerres qui ont éclaté en Arabie après la mort de Mohammed. Abu Bakr envoya son général le plus talentueux Khalid el Najd avec 4000 hommes, pour soumettre les tribus des régions avoisinantes.

Après la mort de Mahomet, il se mit en révolte ouverte contre Médine. A l’époque de Mahomet, il avait été nommé collecteur d’impôt pour la tribu des Banu Tamim [4]. Dès que Malik entendit parler de la nomination d’Abou Bakr comme calife, il rendit toute la taxe à ses tribus. De plus, il devait être inculpé parce qu’il avait signé un pacte avec le prophète auto proclamé Sajah. Cet accord déclarait que d’ abord ils traiteraient avec les tribus ennemies locales tous ensemble, et puis ils feraient face à l’état de Médine.

Lorsque Malik a entendu parler des victoires de Khalid ibn al-Walid contre de puissantes tribus arabes, il ordonna à ses membres de la tribu de ne pas engager la bataille contre Khalid. Malik lui-même s’éloigna apparemment dans le désert avec sa famille.

Afin de prouver qu’il restait lui-même fidèle à l’état de Médine, il recueilli l’impôt et l’envoya à Médine.

Lorsque Khalid atteint Najd [5], il ne trouva pas d’armée adverse, il envoya sa cavalerie dans les villages voisins et leur ordonna d’appeler le Azaan [6]. Zirrar bin Azwar, un chef de groupe, arrêta la famille de Malik affirmant qu’ils ne répondaient pas à l’appel à la prière.

Lors de son arrestation, Malik fut interrogé par Khalid pour répondre de ses crimes. Khalid Malik fut déclaré comme rebelle et il ordonna son exécution, puis celle de sa femme, Layla bint al-Minhal.

Abu Qatada al-Ansari, compagnon de Mahomet qui accompagnait Khalid à Médine fut tellement choqué par l’assassina de Malik par Khalid qu’il retourna immédiatement à Médine et dit à Abu Bakr qu’il ne servirait pas sous un commandant qui avait tué un musulman.

Après la pression exercée par Omar-Khalid cousin de Khalid et l’un des principaux conseillers du Calife Abu Bakr celui-ci rappela Khalid à Médine pour s’expliquer.

Umar demanda à Abu Bakr le renvoi immédiat de Khalid. Il demanda que Khalid fut mis en procès pour ses crimes. Selon la loi islamique, Khalid devait être lapidée à mort. Mais Abu Bakr a défendu Khalid, et a dit qu’il avait simplement fait "une erreur de jugement."

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Malik ibn Nuwayrah /Traduit par mes soins

Notes

[1] une grande partie de la puissante tribu des Bani Tamim qui habitait la région nord-est de l’Arabie, entre Bahreïn et Najd. La tribu était païenne jusqu’à ce que l’Islam soit venu en Arabie.

[2] Médine est une ville d’Arabie saoudite, capitale de la province de Médine, située dans le Hedjaz. C’est là que vint s’installer en 622 à l’hégire le prophète de l’islam, Mahomet, après qu’il eut, selon le Coran, reçu l’ordre de Dieu de quitter La Mecque, ville distante de plus de 430 km. C’est aussi là qu’il mourut et fut enterré en 632. La ville abrite son tombeau dans la Masjid An Nabawi (mosquée du Prophète) ainsi que les premiers califes Abou Bakr et Omar, les autres personnes importantes de l’islam restant au cimetière Al-Baqi.

[3] centre du clan de Malik était Butah

[4] Banu Tamim est une tribu arabe principalement présente en Arabie saoudite. Avec une présence en Tunisie et dans une moindre mesure en Algérie et Libye à la suite de la dynastie Aghlabide. Ils vivent principalement au Nejd (Arabie centrale), l’Irak central et méridional (Bassorah et Diyala), ainsi que dans les provinces iraniennes du Khouzestan et du Khorassan. La tribu, occupait au 6ème siècle la partie orientale de la péninsule avant de jouer un rôle important avec l’apparition de l’Islam. Ils sont entrés en contact avec Mahomet en l’an VIII de l’hégire, mais ils ne se sont pas convertis immédiatement à l’Islam

[5] Le Nejd, Nedjed ou Najd est une région du centre de l’Arabie saoudite. Le Nejd est un plateau situé entre 762 et 1 525 mètres d’altitude. La partie orientale comprend plusieurs villages établis sur des oasis, tandis que le reste du plateau est occupé par des Bédouins nomades.

[6] appel à la prière