Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Métroclès

lundi 23 septembre 2019, par ljallamion

Métroclès (fin du 4ème siècle av. jc)

Philosophe cynique

Métroclès Philosophe cyniqueNé à Maronée [1] en Thrace [2]. Il est le frère d’Hipparchia.

Il fut d’abord un élève de Théophraste. Diogène Laërce raconte qu’il lâcha un pet en plein milieu d’un exercice oratoire, et en fut si honteux, qu’il s’enferma chez lui, et se décida à se laisser mourir de faim.

Cratès de Thèbes, ayant appris l’incident, vint le voir après avoir mangé un plat de fèves ; il chercha à le convaincre qu’il n’avait commis aucun crime.

Puis, il se mit à péter, et réconforta ainsi Métroclès. Ce dernier se mit alors à l’école de Cratès, et il brûla ses écrits en les déclarant vains.

Il mourut âgé, en se laissant suffoquer. Il eut Ménippe de Sinope pour disciple.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Métroclès/ Portail de la philosophie antique/ Philosophe du IVe siècle av. J.-C.

Notes

[1] Maronée. Ancienne ville Thrace, fondée dans une très haute antiquité par une colonie de Chios, dans le pays des Cicones.

[2] La Thrace désigne une région de la péninsule balkanique partagée entre la Grèce, la Bulgarie et la Turquie ; elle doit son nom aux Thraces, la peuplade qui occupait la région dans l’Antiquité. Au 21ème siècle, la Thrace fait partie, à l’ouest, de la Grèce, Thrace occidentale, au nord, de la Bulgarie et, à l’est, de la Turquie, Thrace orientale.