Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 9ème siècle > AEthelflæd ou Ethelfleda

AEthelflæd ou Ethelfleda

samedi 16 février 2019, par ljallamion

AEthelflæd ou Ethelfleda (vers 870- 918)

Princesse anglo-saxonne

Portrait d'Æthelflæd dans le cartulaire de l'abbaye d'Abingdon, vers 1220 (British Library)Fille aînée du roi de Wessex [1] Alfred le Grand. Épouse de l’ealdorman [2] AEthelred II de Mercie, elle règne à ses côtés jusqu’à sa mort, en 911, après quoi elle gouverne seule la Mercie [3], cas extraordinaire pour l’époque.

Elle poursuit avec succès la lutte contre les Vikings en collaboration avec son frère Édouard l’Ancien et fonde plusieurs forteresses dans les Midlands [4] pour défendre son pays contre les Vikings. Elle dirige également une campagne contre les Gallois du royaume de Brycheiniog [5], en représailles de l’assassinat d’un abbé mercien nommé Egbert le 16 juin 27. La reine galloise, et plusieurs de ses sujets sont capturés lors du sac de leur capitale, près du lac de Llangorse [6].

Après s’être emparée des forteresses vikings de Derby [7] et Leicester [8], elle meurt à Tamworth [9] le 12 juin 918. Elle ne laisse qu’une fille, AElfwynn , qui est rapidement déposée par Édouard. Celui-ci unit ainsi la Mercie au Wessex, préparant la naissance du royaume d’Angleterre.

La vie d’AEthelflæd est principalement connue grâce à la Chronique anglo-saxonne [10]. La Chronique s’intéresse principalement aux événements qui concernent le Wessex, mais les manuscrits contiennent, insérée entre les années 915 et 934, une interpolation connue sous le nom de Mercian Register [11], qui consiste en une série d’annales couvrant l’histoire de la Mercie sur la période 902-924.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Barbara Yorke, Kings and Kingdoms of Early Anglo-Saxon England, Seaby,‎ 2003

Notes

[1] Le Wessex est l’un des royaumes fondés par les Anglo-Saxons en Angleterre durant le Haut Moyen Âge. Il s’étend sur une partie du sud-ouest de la Grande-Bretagne, entre la Domnonée à l’ouest, la Mercie au nord et les royaumes de Kent, de Sussex et d’Essex à l’est. Au IXe siècle, le Wessex est le dernier royaume anglo-saxon à résister aux invasions vikings.

[2] Un ealdorman est la personne qui dirige un comté dans l’Angleterre anglo-saxonne entre le 9ème siècle et le règne de Cnut le Grand (1016-1035). C’est un officier royal et un magistrat de haut rang, qui commande également l’armée de son comté en temps de guerre. Dans certaines chartes du Wessex, le terme est traduit par le latin dux ou præfectus

[3] La Mercie est l’un des sept royaumes de l’Heptarchie anglo-saxonne, avec Tamworth pour capitale. Entre 600 et 850, la Mercie fit quatorze fois la guerre au Wessex voisin, onze fois aux Gallois, et mena dix-huit campagnes contre d’autres ennemis - encore ne s’agit-il là que des conflits dont nous avons gardé la trace. Elle est fondée par les Angles rassemblés et menés un an auparavant, depuis les côtes marécageuses proches du Wash vers l’actuelle région des Midlands en Angleterre, par Creoda (ou Crida), premier roi connu des Merciens, peut-être en partie légendaire, qui accèda au pouvoir en 585. Ces Midlands (« terres du milieu ») regroupent les comtés actuels de Gloucester, Worcester, Leicester, Northampton, Bedford, Buckingham, Derby, Nottingham, Hereford, Warwick, Chester et Lincoln.

[4] Les Midlands forme une région géographique du centre de l’Angleterre. Elles sont divisés administrativement entre Midlands de l’Est et Midlands de l’Ouest. Historiquement, les Midlands correspondent au territoire du royaume anglo-saxon de Mercie.

[5] Brycheiniog est un ancien petit royaume gallois dont les origines sont perdues dans la légende. Sa création est également associée par la tradition au roi Vortigern du 5ème siècle et à sa famille. Le Brycheiniog disparait après 925.

[6] Le lac de Llangorse est un lac situé dans le parc national de Brecon Beacons, dans les Galles du Sud. Il abrite le seul crannog connu du pays de Galles.

[7] La ville a des origines romaine, saxonne et Viking. Le site de l’ancien fort romain est à Chester Green. Plus tard, la ville a été l’une des Cinq Bourgs(villes fortifiées) de la Danelaw.

[8] Elle est située sur la Soar, à l’orée de la National Forest. Ancienne Ratae Coritanorum, camp fortifié romain, la ville devint par la suite une importante cité médiévale, époque où y furent construites de nombreuses églises.

[9] Tamworth est une ville historique, située dans le comté de Staffordshire, en Angleterre. Elle se trouve à 27 kilomètres (17 miles) au nord-est de Birmingham et à 198 kilomètres (123 miles) de Londres. Elle était au Moyen Âge la capitale du royaume anglo-saxon de Mercie.

[10] nom donné à un ensemble d’annales manuscrites rédigées au Wessex à partir de la fin du 9ème siècle et jusqu’au milieu du 12ème siècle

[11] Registre mercien