Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 6ème siècle > Amalafrida ou Amalfrède

Amalafrida ou Amalfrède

lundi 17 décembre 2018, par ljallamion

Amalafrida ou Amalfrède (av. 495-527)

Reine des Vandales et des Alains d’Afrique

Invasions de 100 à 500. Les Vandales en bleu.Fille de Théodemir, roi des Ostrogoths [1] et de son épouse Ereuleva et la sœur de Théodoric le Grand et l’épouse de Thrasamund, roi des Vandales [2].

En l’an 500, pour resserrer les liens qui l’unissent aux Vandales d’Afrique, Théodoric arrange le mariage de sa sœur Amalafrède avec Thrasamund, roi des Vandales, à Rome.

Elle apporte à son mari une importante dot, comprenant notamment le promontoire de Lilybée [3] en Sicile, et emmène avec elle une escorte de 5 000 seigneurs goths [4] qui lui servent de garde ainsi que 1 000 hommes formant sa suite. Ce mariage fait de Thrasamund le plus grand de tous les rois vandales ayant régné à Carthage [5] depuis Genséric.

Cependant en 523, après la mort de Thrasamund, son successeur, le faible Hildéric, fait arrêter la reine et massacrer sa garde gothique composée de 5 000 Goths. Amalafrède songe un moment à rallier des tribus berbères amies, mais un incident l’en empêche. Elle meurt assassiné en prison vers 527.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Audrey Becker-Piriou, « De Galla Placidia à Amalasonthe, des femmes dans la diplomatie romano-barbare en Occident ? », Revue Historique,‎ 2008

Notes

[1] Les Ostrogoths étaient une des deux fractions des Goths, peuple germanique venu des confins de la Baltique et établi au 4ème siècle en Ukraine et en Russie méridionale, au nord de la mer Noire, l’autre fraction étant celle des Wisigoths. Ils jouèrent un rôle considérable dans les événements de la fin de l’Empire romain.

[2] Les Vandales sont un peuple germanique oriental. Lors des Grandes invasions du 5ème siècle, leur migration les conduisit successivement en Gaule, Galice et Bétique en Espagne, Afrique du Nord puis dans les îles de Méditerranée occidentale Ils fondèrent également le « royaume vandale d’Afrique », ou « royaume de Carthage ». L’origine des Vandales est scandinave. Les Sillings seraient originaires du Nord du Jutland, les Hasdings du golfe d’Oslo qu’ils quittent pour le Jutland également : ils sont mentionnés pour la première fois par Tacite. Entre le 1er et le 3ème siècle, ils sont établis en Germanie orientale, dans une région située entre la Vistule et l’Oder, au bord de la mer Baltique.

[3] Lilybée ou Lilibeo en grec et en latin Lilybaeum était une importante base navale des Carthaginois en Sicile, c’est l’actuelle Marsala. Ce fut un emplacement stratégique lors des Guerres puniques. C’est la seule cité qui resta aux mains des Carthaginois après l’offensive du roi grec d’Épire Pyrrhus en 278 av. jc. C’est de là que démarra leur reconquête de la Sicile après la mort de celui-ci. Pendant la Première guerre punique, en 250 av. jc, la place forte et le port, tenus par les Carthaginois, firent l’objet d’un siège et d’un blocus par les Romains ; mais la ville était imprenable et le blocus du port ne fut pas efficace à cause de l’habileté d’un marin carthaginois, Hannibal le Rhodien. Après leur défaite navale de Drépane, en 249, les Romains durent renoncer au blocus de Lilybée, qui resta entre les mains des Carthaginois jusqu’à la fin de la guerre. Occupée au 5ème siècle par les Vandales puis par les Ostrogoths, la cité sera cédée vers l’an 500 par le roi ostrogoth Théodoric à sa sœur Amalafrida lors du mariage de celle-ci avec le roi vandale Thrasamund. Prise par le général Bélisaire en 535, elle devient la possession de l’Empire byzantin avant de tomber aux mains des Arabes, nouveaux maîtres de la Sicile, au 9ème siècle.

[4] Les Goths faisaient partie des peuples germaniques. Selon leurs propres traditions, ils seraient originaires de la Scandinavie. Ils provenaient peut-être de l’île de Gotland. Mais ils pourraient également être issus du Götaland en Suède méridionale ou bien du Nord de la Pologne actuelle. Au début de notre ère, ils s’installèrent dans la région de l’estuaire de la Vistule. Dans la seconde partie du 2ème siècle, une partie des Goths migrèrent vers le sud-est en direction de la mer Noire. Dès le 3ème siècle les Goths étaient fixés dans la région de l’Ukraine moderne et de la Biélorussie où ils furent probablement rejoints par d’autres groupes qui ont été plus ou moins intégrés dans la tribu. Les Goths formaient un seul peuple jusqu’à la fin du 3ème siècle. Après un premier affrontement avec l’Empire romain dans le sud-est de l’Europe au début du siècle, ils se séparèrent en deux groupes : les Greuthunges à l’Est et les Tervinges à l’Ouest qui deviendront par la suite les Ostrogoths ou « Goths brillants », à l’Est, et les Wisigoths ou « Goths sages » à l’Ouest.

[5] Carthage est une ville tunisienne située au nord-est de la capitale Tunis. L’ancienne cité punique, détruite puis reconstruite par les Romains qui en font la capitale de la province d’Afrique proconsulaire, est aujourd’hui l’une des municipalités les plus huppées du Grand Tunis, résidence officielle du président de la République, regroupant de nombreuses résidences d’ambassadeurs ou de richissimes fortunes tunisiennes et expatriées. La ville possède encore de nombreux sites archéologiques, romains pour la plupart avec quelques éléments puniques