Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Calliope

samedi 21 juillet 2018, par ljallamion

Calliope

Personnage de la mythologie grecque-Muse de la Poésie épique et de l’Éloquence

Détail de la peinture Les Muses Urania et Calliope de Simon Vouet, dans laquelle elle détient une copie de l'Odyssée (Galerie nationale d'art à Washington)Calliope, comme ses 8 autres sœurs, les Muses [1], est une des 9 filles de Zeus et de Mnémosyne .

Souvent représentée sous les traits d’une jeune fille à l’air majestueux, le front ceint d’une couronne d’or, emblème qui, selon Hésiode, indique sa suprématie parmi les autres Muses.

Elle est ornée de guirlandes, tient d’une main une trompette, et de l’autre le texte d’un poème épique. Elle est aussi représentée le front ceint de lauriers, tenant un stylet, des tablettes ou un volumen [2].

Suivant les mythes, elle passe pour la mère d’Orphée, qu’elle a conçu avec le roi de Thrace [3] Œagre. Avec le dieu fleuve Achéloos , elle met au monde les Sirènes, puis Hymen enfant d’Apollon, et les Corybantes [4] fils de Zeus.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia/ Calliope/ Portail de la mythologie grecque/ Liaison d’Apollon

Notes

[1] Dans la mythologie grecque, les Muses sont les 9 filles de Zeus et de Mnémosyne.

[2] un livre

[3] La Thrace désigne une région de la péninsule balkanique partagée entre la Grèce, la Bulgarie et la Turquie ; elle doit son nom aux Thraces, la peuplade qui occupait la région dans l’Antiquité. Au 21ème siècle, la Thrace fait partie, à l’ouest, de la Grèce, Thrace occidentale, au nord, de la Bulgarie et, à l’est, de la Turquie, Thrace orientale.

[4] Dans la mythologie grecque, les Corybantes sont des danseurs coiffés d’un casque qui célèbrent le culte de la Grande Déesse phrygienne Cybèle en jouant du tambourin et en dansant. Les Corybantes sont des hommes en armure, qui suivent le rythme des tambourins, des cors, des flûtes et des cymbales, et le marquent avec leurs pieds. La danse, selon la pensée grecque, était une des activités éducatrices, comme la fabrication du vin ou la musique. La danse en armure était un rituel d’initiation pour les jeunes hommes qui « arrivent à leur majorité » et était liée à la célébration d’une victoire à la guerre.