Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Pnytagoras

mardi 13 mars 2018, par ljallamion

Pnytagoras

Roi de Salamine de Chypre durant l’époque hellénistique

Carte des cités-états de Chypre. Le territoire de Salamine se trouve à l'Est de l'ileAmbitieux, il aurait assassiné son père Évagoras 1er, avec l’aide d’un eunuque. Son implication fut cependant découverte, et c’est son frère Nicoclès qui succéda à leur père.

Cependant celui-ci est aussi assassiné, en 353 av. jc, par des partisans perses, à cause de son soutien de la révolte des satrapes [1].

Évagoras II , leur plus jeune frère, à moins qu’il ne soit le fils de Nicoclès, lui succède alors, soutenus par les perses. Il ne règne cependant pas longtemps : Pnytagoras fomente une révolte et s’empare du trône en 351 av. jc avec l’aide de la population grecque.

Lorsque Évagoras revient sur Chypre en 346 av. jc, suite à sa mauvaise gestion de Sidon [2], dont il est chassé par une autre révolte populaire, il est capturé et mis à mort par Pnytagoras.

Tous autres prétendants mort, Pnytagoras restera donc roi incontesté de Salamine [3] jusqu’à sa mort. Il sera donc présent lors des conquêtes d’Alexandre le grand sur la côte perse égéenne et le soutiendra, notamment lors du siège de Tyr [4].

En récompense de son aide, Alexandre lui offrira le contrôle de Tamassos [5], un autre royaume chypriote, et considérera l’île comme une alliée plutôt qu’un territoire à conquérir.

À sa mort, dont ni la date ni la cause ne sont connues, son fils Nicocréon lui succèdera, et ira d’ailleurs rapidement rendre hommage à Alexandre à Tyr.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Pnytagoras/ Portail de Chypre/ Catégorie : Roi de Salamine de Chypre

Notes

[1] La révolte des satrapes est une rébellion de plusieurs satrapes au sein de l’Empire achéménide contre l’autorité du Grand Roi Artaxerxès II Mnemon.

[2] Sidon ou Saïda en arabe est une ville du Liban. Elle fut dans l’antiquité la capitale incontestée de la Phénicie. La ville était construite sur un promontoire s’avançant dans la mer. Ce fut le plus grand port de la Phénicie sous son roi Zimrida, au 18ème siècle.

[3] Salamine de Chypre est une ancienne cité-État de l’Île de Chypre. Salamine de Chypre est située à 6 km au nord de Famagouste, sur la côte orientale au bord du fleuve Pedieos. Sa position côtière sur la mer Méditerranée a été un facteur important de sa croissance économique et explique la diversité de sa population composée notamment de Phéniciens, Grecs, Perses et Égyptiens.

[4] Le siège de Tyr s’est déroulé en 332 av. jc pendant la campagne d’Alexandre le Grand contre l’empire perse achéménide. Située sur la côte méditerranéenne en Phénicie (Liban actuel), Tyr est stratégiquement importante pour Alexandre afin qu’il puisse continuer sa marche vers la Judée et l’Égypte. Après la prise de la cité, les Macédoniens ont commis un massacre afin vraisemblablement de donner une leçon aux autres cités disposées à s’opposer à Alexandre.

[5] Tamassos ou Tamasos est une ville antique de Chypre, devenu un site archéologique, situé dans la partie centrale de l’île. l’île moment indépendante, et découpée en une dizaine de royaume est prise ensuite entre l’influence de plus en plus forte des cités grecques, et les puissants voisins perses. La cité de Tamassos tombe aux mains des envahisseurs successifs de l’île, notamment d’Alexandre le Grand, puis est englobée dans les possessions romaines.