Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 8ème siècle > Cyrus de Constantinople

Cyrus de Constantinople

lundi 3 juillet 2017

Cyrus de Constantinople

Patriarche de Constantinople du printemps 706 au début de 712

Avant son accession au patriarcat, il était ermite reclus dans une des îles d’Amastris [1].

En 705, l’empereur Justinien II, renversé en 695, reconquit son trône. Il déposa, fit aveugler et exila à Rome le patriarche Callinique 1er , qui avait participé au complot de 695. Il le remplaça par Cyrus, qui lui avait paraît-il prédit son rétablissement comme empereur. Cyrus fut historiquement le premier moine promu patriarche de Constantinople.

À la fin de l’année 711, Philippicos renversa et fit décapiter Justinien II. Adepte du monothélisme [2], il déposa le patriarche Cyrus et l’enferma dans le monastère Saint-Sauveur-in-Chora [3], le remplaçant par Jean VI.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Venance Grumel, Traité d’études byzantines, vol. I : La chronologie, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Bibliothèque byzantine »,‎ 1958.

Notes

[1] Amasra (anciens noms Sesamos puis Amastris) est une ville portuaire de Turquie, située sur la mer Noire dans la province de Bartin, dans l’ancienne région de Paphlagonie.

[2] Le monothélisme est un courant de pensée du christianisme, développé au 7ème siècle dans le but de réunifier l’Église chalcédonienne et les Églises des trois conciles, et condamné comme hérésie au troisième concile de Constantinople en 681.

[3] Saint-Sauveur-in-Chora est un des plus beaux exemples d’église byzantine. L’église est actuellement située dans le district stanbouliote occidental d’Edirne Kapı. En 1511, l’église fut convertie en mosquée par les Turcs Ottomans ; elle devint un musée en 1948. L’intérieur est couvert de fines mosaïques et de fresques. Son plan en croix grecque servit, jusqu’au 18ème siècle, de modèle à toutes les églises orthodoxes d’Istanbul.