Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Favila des Asturies

jeudi 2 mars 2017

Favila des Asturies (mort en juin 739)

Roi des Asturies de 737 à 739

Fils de Pélage le Conquérant et de son épouse Gaudiosa. En 711, lors de l’invasion de la péninsule Ibérique par les musulmans, il se réfugie avec son père dans les monts Cantabriques [1]. Il l’accompagne lors de la fondation du royaume des Asturies [2] et dans les premiers combats contre les musulmans, avant de lui succéder en 737.

Le petit royaume dont il hérite, entouré par les monts Cantabriques, le fleuve Eo et le fleuve Ansón, ne doit sa survie qu’aux victoires initiales de Pélage.

Favila, au contraire de son père, n’a pas été très actif du point de vue militaire. C’est probablement pour cette raison qu’on sait peu de choses de lui et de son court règne. Il meurt dès 739.

Il est enterré à Cangas de Onís [3], dans la chapelle Sainte-Croix, qu’il a lui-même fait construire, aux côtés de son épouse, Froliuba.

Cette dernière ne lui a donné qu’une fille, Favinia, qui a épousé le duc Liutfred III de Souabe. C’est donc Alphonse, le mari de sa sœur Ermesinde qui lui succède, devenant Alphonse 1er des Asturies.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Favila des Asturies/ Portail de l’Espagne/ Souverains des Asturies, de Galice, de León et de Castille jusqu’en 1556

Notes

[1] La cordillère Cantabrique ou monts Cantabriques est un système montagneux du nord de l’Espagne. La cordillère longe le golfe de Gascogne. Elle s’étend sur 480 km dans la continuité montagneuse des Pyrénées, depuis le Pays basque jusqu’aux Pics d’Europe et aux massifs galiciens à l’ouest. Elle se situe dans les communautés autonomes du Pays basque, de Cantabrie, des Asturies, de Castille-et-León et de Galice.

[2] Le royaume des Asturies fut la première entité politique chrétienne établie sur la Péninsule Ibérique après la chute du Royaume wisigoth (qui suivit la mort du Roi Rodrigue à la Bataille de Guadalete) et la Conquête musulmane de l’Hispanie. Le royaume perdura de 718 à 925, lorsque Fruela II accéda au trône du Royaume de León.

[3] Cangas de Onís est une commune située dans la communauté autonome des Asturies en Espagne. C’est également le nom d’une des paroisses qui forment la commune. Elle fait partie de la comarque d’Oriente, dont le chef-lieu est Llanes. Elle est limitrophe des communes de Parres et Ribadesella au nord, d’Onís et Llanes à l’est, d’Amieva et Parres à l’ouest et de la Province de León au sud. Elle comprend 11 paroisses dont Cangas de Onis : Abamia, Con, Covadonga, Grazanes, La Riera, Labra, Margolles, Triongo, Villanueva, Zardón. Elle fut la capitale du Royaume des Asturies jusqu’en 774, sous le règne de Pélage le Conquérant.