Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 17ème siècle > Carlos de Gurrea Aragón y Borja

Carlos de Gurrea Aragón y Borja

vendredi 9 décembre 2016

Carlos de Gurrea Aragón y Borja (1634-1692)

Duc de Villahermosa

Il fut gouverneur [1] des Pays-Bas espagnols [2] de 1675 à 1677.

Il devint chevalier de l’Ordre de la Toison d’or [3] en 1678 et fut nommé vice-roi de Catalogne [4] de 1688 à 1690.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Carlos de Gurrea / Portail de l’Espagne/ Gouverneur des Pays-Bas espagnols

Notes

[1] La mort de Marie de Bourgogne, en 1482, fit passer les Pays-Bas bourguignons sous la domination de la maison de Habsbourg et les intégra à une monarchie plus vaste. Le souverain devait donc, pendant les périodes où il visitait ses autres territoires, y nommer un gouverneur général ou un conseil de régence. La situation devint systématique à partir de 1559, date à partir de laquelle le souverain ne vint plus jamais visiter ses provinces. À l’occasion, un gouverneur général intérimaire pouvait être désigné si le gouverneur général en titre était absent.

[2] Les Pays-Bas espagnols étaient les États du Saint Empire romain rattachés par union personnelle à la couronne espagnole sous le règne des Habsbourgs, entre 1556 et 1714. Cette région comprenait les actuels Pays-Bas, Belgique, Luxembourg, ainsi que des territoires situés en France et en Allemagne. La capitale était Bruxelles.

[3] L’ordre de la Toison d’or, dit aussi la Toison d’or ou la Toison, est un ordre de chevalerie autrefois prestigieux fondé à Bruges (ville de l’État bourguignon) le 10 janvier 1430 par Philippe le Bon, duc de Bourgogne, à l’occasion de son mariage avec Isabelle de Portugal. Son premier chapitre se tient à Lille l’année suivante, en 1431, le port du collier devenant obligatoire le 3 décembre 1431. Le nom de l’ordre est inspiré du mythe grec de la Toison d’or.

[4] Le titre de vice-roi est porté par le plus haut représentant du roi dans une province ou une colonie. Cette province ou colonie est nommée un vice-royaume.