Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 17ème siècle > Philippe-Guillaume de Wittelsbach-Neubourg

Philippe-Guillaume de Wittelsbach-Neubourg

lundi 5 septembre 2016

Philippe-Guillaume de Wittelsbach-Neubourg (1615-1690)

Électeur palatin de 1685 à 1690-Comte palatin de Neubourg à partir de 1653-Duc de Neubourg de 1666 à 1690-Duc de Juliers et de Berg de 1653 à 1679

Né à Neubourg-sur-le-Danube [1], Philippe-Guillaume est le fils du comte palatin de Neubourg Wolfgang Guillaume , et de Madeleine de Bavière .

En 1685, à la mort de son cousin Charles II , il hérita du Palatinat [2], qui passait ainsi des mains d’un prince protestant à un catholique.

Louis XIV voulut faire valoir les droits de sa belle-sœur, Élisabeth-Charlotte de Bavière , duchesse d’Orléans, sœur de l’électeur défunt Charles II.

Ce fut le prétexte qui mena au sac du Palatinat et à la guerre de la Ligue d’Augsbourg [3], aussi connue en Allemagne sous le nom de guerre d’Orléans.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Philip William, Elector Palatine »

Notes

[1] Neuburg an der Donau (en français : Neubourg-sur-le-Danube) est une ville d’Allemagne, située dans l’arrondissement de Neuburg-Schrobenhausen, en Bavière. Neuburg an der Donau est située à 47 km au nord-nord-est d’Augsbourg, sur la rive droite du Danube. Capitale du Duché du Palatinat-Neuburg créé à la suite de la guerre de succession de Landshut de 1505 à 1808, les souverains de Neubourg devinrent par héritage Électeur palatins en 1685.

[2] Un palatinat désigne le territoire ou l’office d’un comte palatin, originellement le représentant direct du souverain, qui devint plus tard l’administrateur héréditaire du territoire et de ses sujets.

[3] La guerre de la Ligue d’Augsbourg, également appelée guerre de Neuf Ans, guerre de la Succession Palatine ou guerre de la Grande Alliance, eut lieu de 1688 à 1697. Elle opposa le roi de France Louis XIV, allié à l’Empire ottoman et aux jacobites irlandais et écossais, à une large coalition européenne, la Ligue d’Augsbourg menée par l’Anglo-néerlandais Guillaume III, l’empereur du Saint Empire romain germanique Léopold 1er, le roi d’Espagne Charles II, Victor Amédée II de Savoie et de nombreux princes du Saint Empire romain germanique. Ce conflit se déroula principalement en Europe continentale et dans les mers voisines, mais on y rattache le théâtre irlandais, où Guillaume III et Jacques II se disputèrent le contrôle des îles britanniques, et une campagne limitée entre les colonies anglaises et françaises et leurs alliés amérindiens en Amérique du Nord. Cette guerre fut la deuxième des trois grandes guerres de Louis XIV.