Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Ecric

lundi 15 août 2016

Ecric

Roi d’Est-Anglie au début du 7ème siècle

Déjà associé au pouvoir par Sigeberht , Ecric lui succède après son abdication, vers 632 ou 634. Quelques années plus tard, peut-être en 635 ou 636, l’Est-Anglie [1] est attaquée par les armées de Penda, le roi païen de Mercie [2].

Ecric n’est pas pris au dépourvu, et parvient à rassembler une armée que Bède qualifie d’opimus [3]]]. Néanmoins, l’infériorité militaire de l’Est-Anglie est flagrante. On force Sigeberht à sortir de sa retraite spirituelle pour venir galvaniser les troupes au combat, mais il refuse de combattre et meurt sur le champ de bataille.

Ecric est également tué, ainsi que bon nombre de ses soldats. L’emplacement exact de cette bataille est inconnu, mais il est probable qu’il soit proche de la frontière occidentale de l’Est-Anglie avec le royaume des Angles du Milieu [4].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Ecgric of East Anglia »

Notes

[1] L’Est-Anglie, ou royaume des Angles de l’Est, est un royaume anglo-saxon établi au cours du Haut Moyen Âge sur les actuels comtés anglais du Suffolk et du Norfolk. Sa fondation légendaire, vers le milieu du 6ème siècle, aurait été le fait d’envahisseurs germaniques appartenant à la tribu des Angles. Il disparaît comme entité indépendante après les invasions vikings du 9ème siècle, mais le titre de comte d’Est-Anglie continue à être donné au sein du royaume d’Angleterre jusqu’à la fin du 11ème siècle, et la région conserve le nom d’Est-Anglie à ce jour.

[2] La Mercie est l’un des sept royaumes de l’Heptarchie anglo-saxonne, avec Tamworth pour capitale. Entre 600 et 850, la Mercie fit quatorze fois la guerre au Wessex voisin, onze fois aux Gallois, et mena dix-huit campagnes contre d’autres ennemis - encore ne s’agit-il là que des conflits dont nous avons gardé la trace. Elle est fondée par les Angles rassemblés et menés un an auparavant, depuis les côtes marécageuses proches du Wash vers l’actuelle région des Midlands en Angleterre, par Creoda (ou Crida), premier roi connu des Merciens, peut-être en partie légendaire, qui accèda au pouvoir en 585. Ces Midlands (« terres du milieu ») regroupent les comtés actuels de Gloucester, Worcester, Leicester, Northampton, Bedford, Buckingham, Derby, Nottingham, Hereford, Warwick, Chester et Lincoln.

[3] [[splendide

[4] Les Angles du Milieu sont un peuple anglo-saxon installé dans l’Est des actuels Midlands, autour de l’actuel Leicestershire, entre les royaumes de Mercie et d’Est-Anglie. Plutôt que d’un peuple à part entière, il s’agit peut-être plutôt d’un ensemble de peuples divers ayant conservé des identités distinctes, à en juger par la liste du Tribal Hidage.