Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Leif Erickson

jeudi 30 juin 2016

Leif Erickson (vers 970-1025)

Explorateur islandais

Il fut, selon la tradition des sagas scandinaves, le premier européen à explorer des terres de l’Amérique du Nord, et plus particulièrement la région qui deviendra Terre-Neuve [1], au Canada.

Fils d’Érik le Rouge et petit-fils de Thorvald Ásvaldsson , mis tous deux hors la loi en Norvège pour meurtres et réfugiés en Islande. C’est là que naquit Leif. De nouveau banni, Erik s’exila avec sa famille au Groenland où il repartit, son bannissement achevé, pour y fonder deux colonies.

Le premier voyage de Leif l’emmena aux Hébrides [2] puis en Norvège à la cour du roi Olaf Tryggvason qui sut le convaincre de se convertir au christianisme et d’emmener un prêtre au Groenland, ce qui déplut profondément à son père, païen et qui avait réussi à asseoir sa domination sur les colonies.

Peu après, en se basant sur le récit de l’Islandais Bjarni Herjólfsson qui avait déjà aperçu le Nouveau Monde vers 986, Leif le visita autour de l’an mil et nomma trois pays, le Helluland [3], le Markland [4] et le Vinland [5].

Il encouragea ensuite d’autres expéditions de ses proches vers l’ouest mais, son père étant décédé, il reprit ses fonctions de chef et ne repartit guère. Il eut cependant encore à s’occuper du cas de sa demi-sœur qui commit des crimes de sang avec son équipage lors d’un dernier voyage au Vinland. Son fils, Thorkell Leifsson, reprit le contrôle des colonies groenlandaise à sa mort.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de/Parias l.-H., Histoire universelle des explorations, en 4 volumes, éditions Nouvelle Librairie de France, Paris, 1959, tome 2,

Notes

[1] Terre-Neuve est une grande île au large de la côte atlantique de l’Amérique du Nord. Elle fait partie de la province canadienne de Terre Neuve et Labrador ; la capitale de la province, Saint-Jean, se trouve sur l’extrémité est de l’île, le point le plus oriental de l’Amérique du Nord. Ce territoire est devenu une province canadienne en 1949. L’île est séparée du territoire du Labrador, l’autre moitié de la province, par le détroit de Belle Isle, et de l’île du Cap-Breton (Nouvelle-Écosse) par le détroit de Cabot. Elle commande l’embouchure du fleuve Saint-Laurent vers la mer, formant ainsi le golfe du Saint-Laurent, le plus grand estuaire au monde. Le territoire français de Saint-Pierre-et-Miquelon se trouve au sud de l’île.

[2] Les Hébrides, sont un archipel du Royaume-Uni situé dans l’ouest de l’Écosse. Ces îles sont divisées en deux grands groupes séparés entre eux par le bras de mer baptisé The Little Minch et la mer des Hébrides

[3] Le Helluland était une terre rocheuse et désolée, probablement l’île de Baffin ou le nord du Labrador.

[4] Le Markland était une côte basse et boisée, presque certainement ce qui est aujourd’hui le sud du Labrador.

[5] Le Vinland pourrait être le site actuel de Bay St Lawrence au nord du Cap Breton en Nouvelle-Écosse, seules des fouilles archéologiques sérieuses de ce site (qui n’ont jamais encore été entreprises) pourraient le confirmer ou l’infirmer. Le site de L’Anse aux Meadows à Terre-Neuve (où des vestiges ont bien été mis au jour) correspondrait mieux au Straumfjord où se serait installé Thorfinn Karlsefni. Le doute subsiste sur le nom de Vinland ou « pays du vin », donné par Leif à cet endroit qu’il aurait très provisoirement colonisé en raison de la découverte de grappes de raisins par son père adoptif Tyrkir.