Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 7ème siècle > Radoald de Bénévent

Radoald de Bénévent

mardi 1er mars 2016

Radoald de Bénévent

Duc lombard de Bénévent de 642 à 657

3ème fils du duc Gisulf II de Frioul et de son épouse Romilda. Après avoir échappé avec ses frères à la captivité chez les Avars [1], il préfère s’exiler avec son frère cadet Grimoald à Bénévent chez leur parent le duc Arigis, lorsque leur oncle Grasulf II devient duc de Frioul après la mort de leurs aînés Tacco et Kakko.

Arigis les considérait comme ses propres fils et à sa mort en 641 il les charge d’aider dans son gouvernement son fils légitime Aiulf 1er de Bénévent qui selon Paul Diacre n’avait plus ses esprits entiers et sains après avoir absorbé une boisson qui lui avait été offerte par les Romains perfides de Ravenne.

Aiulf règne un an et cinq mois avant d’être tué en 642 dans un combat contre des Slaves qui s’étaient installée à Siponto [2]. Selon Paul Diacre, Rodoald lui succède et comme il parlait la langue des slaves, voisins des Lombards dans le Frioul, il endort leur vigilance par ses propos avant de les attaquer et de leur infliger une lourde défaite qui les oblige à s’enfuir d’Italie.

A sa mort après un règne de cinq ans selon le Chronicon Salernitanum [3], son frère Grimoald lui succède.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Gianluigi Barni, La conquête de l’Italie par les Lombards VIe siècle les événements. Le Mémorial des Siècles Éditions Albin Michel Paris (1975)

Notes

[1] Les Avars ou Avares sont un peuple turc de cavaliers nomades dirigés par un Khagan, parfois identifiés aux Ruanruan qui menaçaient la Chine au 3ème siècle.

[2] Manfredonia (Manfredoine en français) est une ville italienne de la province de Foggia dans la région des Pouilles. Manfredonia est située sur la côte adriatique au sud du Gargano, elle donne son nom au golfe qui la borde.

[3] Le Chronicon Salernitanum (en français la Chronique de Salerne) est un texte historiographique rédigé en Italie méridionale à la fin du 10ème siècle. Le récit historique, en latin vulgaire, est mêlé de légendes, d’historiettes, voire de chansons populaires