Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 12ème siècle > Robert de Beaumont dit Robert II de Meulan

Robert de Beaumont dit Robert II de Meulan

mercredi 30 décembre 2015, par ljallamion

Robert de Beaumont dit Robert II de Meulan (vers 1142-1204)

Comte de Meulan

Blason de Robert de Beaumont dit Robert II de MeulanFils de Galéran IV de Meulan comte de Meulan [1] et comte de Worcester [2], et d’Agnès de Montfort

Il épousa, vers 1165, Maude de Dunstanville connue aussi sous le nom de Mathilde de Cornouailles, fille de Réginald de Dunstanville, comte de Cornouailles [3], fils illégitime d’Henri 1er d’Angleterre, et de Béatrice FitzRichard.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Robert II de Meulan/ Portail des Yvelines/ Comte de Meulan

Notes

[1] Le comté de Meulan était au Moyen Âge un comté d’Île-de-France. Le comté était à l’origine une vicomté qui s’est peut-être émancipée du comté de Vexin. Peu avant 1015, son titulaire, Galeran est nommé dans une lettre de Fulbert de Chartres, comte alors que son père Hugues possédait le titre de vicomte à la fin du 10ème siècle. Les comtes de Meulan étant des fidèles partisans du roi d’Angleterre, Philippe II Auguste, confisque le comté en 1204. Il est rattaché au Domaine royal, et constitué en douaire puis en apanage royal.

[2] Le titre de comte de Worcester a été créé plusieurs fois dans la pairie d’Angleterre. De nos jours, le titre est un titre subsidiaire détenu par le duc de Beaufort. Le roi Étienne d’Angleterre l’a créé la première fois pendant la guerre civile anglaise dite l’Anarchie anglaise, pour Galéran IV de Meulan, comte de Meulan, un membre de la famille de Beaumont, l’un de ses principaux soutiens dans le conflit pour la couronne d’Angleterre.

[3] Le titre de comte de Cornouailles a été créé plusieurs fois dans la pairie d’Angleterre avant 1337. Il a ensuite été remplacé par le titre de duc de Cornouailles, qui fut alors porté par les héritiers présomptifs du trône d’Angleterre. Guillaume le Conquérant donna pratiquement toutes les terres de Cornouailles à son demi-frère Robert de Mortain, en récompense de sa participation à la bataille de Hastings. Néanmoins, il n’y a pas de preuve qu’il ait reçu officiellement le titre de comte de Cornouailles.