Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Hugues d’Eu ou Hugo

dimanche 27 décembre 2015

Hugues d’Eu ou Hugo (mort en 1077)

Évêque de Lisieux de 1049 à 1077

Il appartient à la famille des Richardides [1]. Il est le fils naturel de Guillaume d’Eu et de Lesceline.

Il devient évêque de Lisieux très jeune, en 1049. Sous son épiscopat, il achève la reconstruction de la cathédrale et procède à sa dédicace selon la “Neustria Pia” [2] le 8 juillet 1060 et fait venir de Bourges à cette occasion les reliques de saint Ursin . Il organise le chapitre cathédral, composé d’un doyen, un trésorier et un cantor.

Vers 1050, il fonde avec son frère et sa mère l’abbaye Saint-Désir de Lisieux [3], composé de religieuses venant de Saint-Pierre-sur-Dives [4] puis de moines bénédictins. Le 7 octobre 1050, il bénit Thierry de Mathonville, premier abbé de l’abbaye de Saint-Évroult [5] depuis sa restauration. Il bénit deux autres abbés de Saint-Évroult.

Il assiste au concile de Lillebonne [6] où est décidée l’expédition du duc Guillaume pour l’Angleterre. Il est présent lors de la dédicace de l’abbatiale de Jumièges [7] le 1er juillet 1067, aux conciles de Rouen en 1069, 1072 et 1074, ainsi qu’aux dédicaces des cathédrales de Bayeux [8] et Évreux [9] et celle de l’abbatiale de Caen [10] en 1077.

Alors qu’il tombe malade à Pont-l’évêque dans le Calvados, il meurt sur le chemin du retour le 17 juillet 1077. Il est inhumé à l’abbaye Saint-Désir.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Hugues d’Eu/ Portail de la Normandie/ Évêque de Lisieux

Notes

[1] descendant des ducs de Normandie Richard 1er et Richard II

[2] Neustria pia, seu de omnibus et singulis abbatiis et prioratibus totius Normaniae (Neustrie Pia, qui est, de tous les hommes, et de l’ensemble de chacune des abbayes et prieurés en Normandie. Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l’homme, FOL-LK2-1287)

[3] Abbaye de Bénédictines. - L’Abbaye Notre-Dame de l’Épinay fut fondée au début du 11ème siècle à Saint-Pierre-sur-Dives (Calvados), mais les Bénédictines laissèrent bientôt la place à des Bénédictins, et partirent pour Saint-Désir. L’Abbaye fut transférée à Saint-Désir (près de Lisieux) entre 1049 et 1058

[4] L’abbaye de Saint-Pierre-sur-Dives est une abbaye bénédictine, fondée au 11ème siècle à Saint-Pierre-sur-Dives dans le Calvados. C’est un des ensembles les plus complets de l’architecture monastique en Normandie. L’abbaye est fondée par la comtesse Lesceline, femme de Guillaume, comte d’Eu, frère du duc de Normandie Richard II. Elle y installe des religieuses bénédictines puis les transfère à Saint-Désir, près de Lisieux en 1046, et installe des moines bénédictins sous la direction d’Ainard, le premier abbé. Lesceline meurt à l’abbaye en 1058.

[5] L’abbaye de Saint-Évroult est une ancienne abbaye bénédictine construite sur ce qui est aujourd’hui le territoire de la commune de Saint-Évroult-Notre-Dame-du-Bois dans l’Orne

[6] Au Moyen Âge, un concile se réunit dans la bourgade en 1080. Rassemblant le clergé de la région, il rappelle un ensemble de règles sur la morale, le dogme et la liturgie.

[7] L’abbaye Saint-Pierre de Jumièges (Seine-Maritime) fut fondée par saint Philibert, fils d’un comte franc de Vasconie vers 654 sur un domaine du fisc royal à Jumièges.

[8] La cathédrale Notre-dame de Bayeux est l’un des chefs-d’œuvre de l’architecture romane et gothique normande. Située à l’emplacement présumé du forum de la cité gallo-romaine d’Augustodurum et remplaçant un édifice d’époque mérovingienne, l’actuelle cathédrale a été consacrée le 14 juillet 1077 et fait partie intégrante d’un ensemble épiscopal remarquablement préservé. C’est pour elle que fut réalisée la célèbre Tapisserie de Bayeux.

[9] La cathédrale Notre-dame d’Évreux est l’un des bâtiments les plus remarquables de la ville d’Évreux, dans le département de l’Eure. L’édifice actuel présente des styles architecturaux divers : gothique rayonnant, gothique flamboyant et style Henri II.

[10] L’église Saint-Étienne de Caen est une église paroissiale de la ville de Caen. Cette ancienne abbatiale de l’abbaye aux Hommes ne doit pas être confondue avec l’église Saint Étienne le Vieux située à proximité.