Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 10ème siècle > Håkon Sigurdsson dit le Puissant

Håkon Sigurdsson dit le Puissant

lundi 21 décembre 2015

Håkon Sigurdsson dit le Puissant (vers 937-995)

Jarl de Hladir en Norvège de 970 à 995

Håkon est le fils de Bergljot, une petite-fille de Harald aux beaux cheveux , et du jarl de Hlaðir [1], Sigurd Håkonsson , dont il reçut le nom. D’après la Heimskringla [2], son prénom lui est donné par le roi Håkon1er dit le Bon , qui assiste à un banquet donné par son père lors de sa naissance.

Allié de Håkon le Bon, son père dominait le Thrandheim [3], au nord de la Norvège, quand il fut tué en 962 par les hommes d’ Harald II de Norvège dit Pelisse grise , qui avait tué et pris la place d’Håkon le Bon.

Håkon lui succède et lutte 3 ans contre Harald Pelisse grise avant de traiter avec lui. Après 3 ans de paix, la lutte reprend et le jarl [4] doit s’enfuir au Danemark.

Allié à Harald le Doré , prétendant au trône du Danemark, et secrètement à Harald à la dent bleue roi en titre du Danemark, il manœuvre pour faire tuer Harald Pelisse grise par Harald le Doré, puis élimine lui-même Harald le Doré pour le compte de Harald à la dent bleue. Au nom de ce dernier et avec son aide, Håkon reprend le pouvoir en Norvège en 970, obtenant autorité sur 7 fylki [5] et se partageant le pays avec Harald Grenske , petit-fils de Harald aux beaux cheveux. Les deux années qui suivent, Håkon lutte contre les ultimes tentatives d’un frère de Pelisse grise, Ragnfrödr, pour reprendre le trône.

Håkon prend pour épouse Thora, qui lui donne deux fils. Selon la Heimskringla, la jarl Håkon a une vive inclination pour les femmes et il a de nombreux enfants. Parmi eux, on peut citer Éric Håkonsson , fils d’une femme qu’il a connue lors d’un séjour en Uppland [6] et qui règne plus tard sur la Norvège avec son frère Svein .

En 974, Håkon vient renforcer son souverain au Jutland [7] quand Dent bleue subit une expédition d’Otton II du Saint-Empire. La bataille a lieu autour du Danevirke [8] et Håkon et Harald sont vaincus. Harald est converti au christianisme par Otton et Håkon, païen, est à son tour forcé d’accepter le baptême. Mais Håkon, dès qu’il a quitté le roi avec sa flotte pour retourner en Norvège, chasse les prêtres qui lui avaient été donnés pour christianiser la Norvège, rend un sacrifice à Odin et se débarrasse de la suzeraineté danoise, pillant le long de sa route les terres du roi de Danemark. Cela relança le conflit entre les deux pays.

En 977, il accorde son aide à Vladimir 1er de Kiev pour lui permettre de recouvrer son trône en lui fournissant autant de forces vikings qu’il lui est possible.

Après avoir vainement tenté de reprendre la Norvège en personne, le roi danois envoya contre Håkon les Vikings de Jomsborg [9], mais ils furent massacrés par le jarl à la bataille du détroit de Hjörung ou de Hjörungavágr [10].

Håkon fut un bon gestionnaire mais ses abus d’autorité finirent par provoquer la révolte des Norvégiens en 995, suite au viol d’une femme de la noblesse. Cela facilita la prise du pouvoir par Olaf Tryggvason. Il est finalement tué dans une soue à cochons par un esclave avec qui il se cache. Ses fils Éric Håkonsson et Svein Håkonsson reprennent alors la lutte contre Olaf 1er de Norvège.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Les sagas des premiers rois de Norvège de Frédéric Chaine, Le Sémaphore, Paris (2000)

Notes

[1] Les jarls de Lade ou jarls de Hlaðir étaient une dynastie de seigneurs norvégiens. Leur influence s’étend du 9ème siècle au 11ème siècle. Ils étaient implantés dans la localité de Lade (ville actuelle de Trondheim), sur les rives du Trondheimsfjord. Leur domaine couvrait le Trøndelag et le Hålogaland

[2] La Saga des rois de Norvège ou Heimskringla (littéralement l’orbe du monde en vieux norrois) est un recueil de sagas écrites et compilées en Islande aux alentours de 1225 par le poète et historien Snorri Sturluson.

[3] Trondheim, l’ancienne Nidaros est une ville norvégienne située dans le comté du Sør-Trøndelag, dont elle constitue le centre administratif.

[4] Le jarl est en langue scandinave l’équivalent de comte ou de duc (d’où l’anglais « earl »).

[5] districts

[6] L’Uppland est une province historique de Suède, située sur la côte est. Elle est bordée à l’est par la mer Baltique, au sud par le lac Mälar et au nord par le fleuve Dalälven. Les plaines fertiles de l’Uppland ont favorisé l’installation des peuples humains dès l’âge de la pierre. De fait, la province est l’une des plus riches en vestiges préhistoriques de toute la Suède. C’est aussi le berceau de la Suède, étant probablement le site d’origine de la tribu des Suiones qui formeront plus tard le royaume suédois.

[7] Le Jutland est la péninsule formant la partie continentale du Danemark.

[8] Le Danevirke est un système de fortification danois situé dans le Schleswig-Holstein (Allemagne du nord). Cette importante ligne défensive d’une trentaine de kilomètres de long, construite pendant l’âge des Vikings danois, barre la péninsule du Jütland à sa base.

[9] Wolin est une île de 245 km² appartenant à la Pologne et située dans le sud de la mer Baltique, au large de la côte poméranienne. Avec l’île d’Usedom dont elle est séparée par le détroit de Świna, elle ferme la lagune de Szczecin. Elle est séparée du continent par le détroit de Dziwna (au-dessus duquel passe un pont) et par les baies de Kamieński et de Szczecin.

[10] La Bataille de Hjörungavágr ou du détroit de Hjörung est un affrontement naval semi-légendaire qui aurait eu lieu à la fin du 10ème siècle et qui aurait opposé les Jarls de Lade aux envahisseurs danois menés par les Jomsvikings. La bataille est décrite dans les sagas des rois norvégiens telles que la Heimskringla, la Jómsvíkinga ou la Gesta Danorum de Saxo Grammaticus. Quoique ces textes soient souvent fabuleux les historiens s’accordent sur le fait qu’ils reposent sur des faits réels.