Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 9ème siècle > Foulques le Vénérable

Foulques le Vénérable

vendredi 14 août 2015, par ljallamion

Foulques le Vénérable

Archevêque de Reims en 883-Chancelier

Représentation de Foulques le Vénérable sur un vitrail de la basilique Saint-Rémi de Reims.Il soutint le roi Charles le Simple contre Eudes 1er, le couronna à Reims le 28 janvier 893 et parvint ensuite à concilier les deux rivaux. Charles reconnaissant le nomma son chancelier.

Il fut assassiné le 17 juin 900 près de Compiègne sur ordre de Baudouin II de Flandre, comte de Flandre [1], qui convoitait l’abbaye Saint-Bertin [2], dont Foulques était abbé depuis 878.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Foulques le Vénérable/ Portail du christianisme/ Personnalité religieuse franque

Notes

[1] Le comté de Flandre a désigné autrefois un pagus carolingien, puis l’une des principautés du royaume de France, particulièrement impliquée dans les conflits franco-anglais, aux frontières et à l’influence durement disputées depuis sa création au 9ème siècle jusqu’en 1384, date de la mort du comte Louis de Male. Le comté, régné par la Maison de Flandre de 863 jusqu’à la mort de la dernière comtesse, Marguerite de Constantinople, en 1280, puis par la Maison de Dampierre-Flandre, puis devenu l’une des possessions de la Maison capétienne de Bourgogne en 1385, devint alors l’un des principaux centres des États bourguignons.

[2] L’abbaye Saint-Bertin est une ancienne abbaye bénédictine fondée, au 7ème siècle, par l’évêque de Thérouanne sous le nom d’abbaye de Sithiu. Les vestiges de cette abbaye en ruines se trouvent aux portes du marais à Saint-Omer, en Morinie, et près de l’Aa.