Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 10ème siècle > Eadwig d’Angleterre dit le Beau

Eadwig d’Angleterre dit le Beau

mercredi 15 juillet 2015

Eadwig d’Angleterre dit le Beau (vers 940/941- 959)

Roi d’Angleterre de 955 à sa mort

Son court règne est marqué par des relations difficiles avec l’aristocratie du royaume et avec l’Église, notamment l’abbé Dunstan et l’archevêque Oda .

Fils aîné du roi Edmond par sa première femme Aelfgifu de Shaftesbury. Frère cadet d’Edgar. À la mort de leur père, en 946, c’est leur oncle Eadred qui monte sur le trône d’Angleterre, probablement en raison du jeune âge des fils d’Edmond.

Eadred meurt le 23 novembre 955 et Eadwig lui succède. Il est couronné au début de l’année 956, peut-être le 26 janvier. Ce couronnement se déroule vraisemblablement à Kingston-upon-Thames [1].

Le nouveau roi ne tarde pas à se brouiller avec les conseillers de son oncle, et notamment avec l’abbé de Glastonbury* Dunstan.

Eadwig épouse à une date inconnue Aelfgifu. Vers le début de son règne, Eadwig procède à de nombreuses promotions et donations : on connaît une soixantaine de chartes royales pour l’année 956, un nombre inhabituellement élevé. Le nouveau roi distribue les terres confisquées à Dunstan et à sa grand-mère Eadgifu et nomme des nouveaux venus à des postes importants.

En 957, le royaume d’Angleterre est partagé entre Eadwig et son frère Edgar, alors âgé de quatorze ans. Ce dernier obtient la Mercie [2] et la Northumbrie [3], tandis qu’Eadwig conserve le Wessex [4] et le Kent [5]. La Tamise sépare les domaines des deux frères. Il est possible que ce partage soit issu d’un accord antérieur entre les deux frères.

La situation profite nécessairement aux adversaires d’Eadwig. Edgar rappelle notamment Dunstan de son exil sur le continent et le fait évêque de Worcester [6] en 957, puis de Londres l’année suivante.

Au début de l’année 958, l’archevêque Oda annule le mariage d’Eadwig pour cause de consanguinité, une décision vraisemblablement plus politique que religieuse. En effet, un enfant issu de ce couple aurait certainement eu des droits sur le trône supérieurs à ceux d’Edgar, ce qui ne peut que gêner Oda et Dunstan, voire Edgar lui-même. Après la mort d’Odon, le 2 juin, Eadwig choisit d’abord pour lui succéder l’évêque Aelfsige de Winchester , un proche de la famille d’ Aelfhere de Mercie , mais il meurt de froid dans les Alpes en se rendant à Rome pour y recevoir le pallium [7] des mains du pape. Eadwig choisit ensuite l’évêque Byrhthelm de Wells .

Eadwig meurt dans des circonstances inconnues le 1er octobre 959, âgé de seulement 17 ou 18 ans. Il est inhumé à l’abbaye New Minster de Winchester. Il ne laisse pas d’enfants, ce qui permet à Edgar de réunifier le royaume d’Angleterre. Sa veuve Aelfgifu semble s’être réconciliée avec le nouveau roi, qui lui fait plusieurs donations dans les années 960.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Eadwig d’Angleterre/ Portail des Anglo-Saxons/ Monarque d’Angleterre

Notes

[1] Kingston-upon-Thames est l’agglomération principale du district londonien de Kingston-upon-Thames au sud-ouest de Londres. C’est un ancien bourg où étaient traditionnellement couronnés les rois saxons et maintenant une banlieue située à 16 km au sud-ouest de Charing Cross.

[2] La Mercie est un royaume anglo-saxon du Haut Moyen Âge. Il occupe principalement la région des Midlands, au cœur de l’Angleterre, mais s’est étendu au-delà durant ses périodes d’expansion.

[3] La Northumbrie est un royaume médiéval situé dans le nord de l’actuelle Angleterre et constituait l’un des principaux royaumes de l’Heptarchie. Sa notoriété est surtout liée à son rôle dans la propagation du christianisme nicéen dans l’île et à la constitution d’un centre culturel d’importance européenne avec l’archevêché d’York.

[4] Le Wessex est l’un des royaumes fondés par les Anglo-Saxons en Angleterre durant le Haut Moyen Âge. Il s’étend sur une partie du sud-ouest de la Grande-Bretagne, entre la Domnonée à l’ouest, la Mercie au nord et les royaumes de Kent, de Sussex et d’Essex à l’est. Au 9ème siècle, le Wessex est le dernier royaume anglo-saxon à résister aux invasions vikings.

[5] Le Kent est un comté d’Angleterre situé au sud-est de Londres, entre la Manche et l’estuaire de la Tamise. Son chef-lieu est Maidstone.

[6] L’évêque de Worcester est à la tête du diocèse anglican de Worcester, dans la province de Cantorbéry.

[7] Le pallium est un ornement liturgique catholique dont le port, sur la chasuble, est réservé au pape, aux primats et aux archevêques métropolitains pendant la célébration de la messe. Il vient du latin pallium (au pluriel pallia) qui signifie manteau.