Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 12ème siècle > Henri 1er d’Avaugour

Henri 1er d’Avaugour

vendredi 5 juin 2015

Henri 1er d’Avaugour (mort en 1183/1184)

Comte de Trégor et de Goëlo de 1137 à 1183

Troisième fils de Étienne 1er de Penthièvre et de Havoise de Guingamp.

Il épouse à Mayenne [1], le 19 septembre 1151, Mathilde, fille de Jean 1er comte de Vendôme .

Henri n’assume aucune responsabilité avant son mariage en 1151 lorsqu’il obtient dans le partage du patrimoine paternel le Trégor [2] avec Guingamp et également le Goëlo [3].

Son neveu, Conan IV de Bretagne, le dépossède du comté de Guingamp en 1166 mais il le récupère après sa mort en 1171. Toutefois lors du mariage de Constance de Bretagne la fille de Conan IV avec Geoffroy Plantagenêt, Guingamp et le Trégor qui étaient administrés par son fils Alain lui sont de nouveau repris en 1181.

Henri meurt en 1183/1184, car en 1185 c’est son fils Alain qui lui avait succédé en Goëlo qui est cité parmi les barons de Bretagne à l’occasion de l’Assise au comte Geoffroy.

P.-S.

Source : Stéphane Morin Trégor, Goëlo, Penthièvre. Le pouvoir des Comtes de Bretagne du XIe au XIIIe siècle Presses Universitaires de Rennes & Société d’émulation des Côtes-d’Armor. Rennes 2010

Notes

[1] Mayenne est une commune de l’ouest de la France, située à 250 km à l’ouest de Paris. Mayenne est apparue au Moyen Âge, près d’une voie romaine. Située dans le Maine, elle se trouvait à proximité des duchés de Bretagne et de Normandie. La ville était au départ une place forte carolingienne, dominant les berges de la rivière Mayenne et la route entre Le Mans et la Manche.

[2] Le Trégor est une ancienne division administrative et religieuse constituant l’une des neuf provinces de Bretagne. Situé au nord-ouest de la Bretagne, il comprend la partie nord-ouest du département des Côtes-d’Armor et une petite partie du nord-est du Finistère, jusqu’à la rivière de Morlaix.

[3] Le Goëlo est un ancien pays de Bretagne, qui comprenait le nord-ouest de l’ancien évêché de Saint-Brieuc, sur la côte ouest de la baie de Saint-Brieuc, jusqu’à l’embouchure du Trieux. L’archidiaconé du Goélo comprenait, en plus de la définition actuelle du Goello, le secteur de Loudéac. Il correspondait à une bande de l’ouest de l’évêché de saint Brieuc. Le reste de l’évêché de Saint Brieuc était appelé archidiaconé de Penthièvre.