Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 13ème siècle > Hugh Bigod ou Hugues Bigod

Hugh Bigod ou Hugues Bigod

vendredi 13 mars 2015

Hugh Bigod ou Hugues Bigod (1211-1266)

Justicier de l’Angleterre de 1258 à 1260

Fils cadet de Hugues Bigod 3ème Comte de Norfolk .

En 1258 les Provisions d’Oxford [1] établi un gouvernement seigneurial dont le frère aîné de Hugues, Roger Bigot 4ème comte de Norfolk était un membre dirigeant, et Hugh fut nommé chef Justicier [2].

ll avait aussi la tutelle de la Tour de Londres [3], et, brièvement, du château de Douvres [4]. Mais à la fin de 1260 ou au début de 1261, il démissionna de ces postes, apparemment en raison de l’insatisfaction avec le nouveau gouvernement.

Ainsi en 1263, il rejoint les royalistes, et était présent à leur côté à la bataille de Lewes [5]. Hugh pu s’échappé, mais le roi et son fils le Prince-Édouard, furent faits prisonniers.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Hugh Bigod (Justiciar)/Traduit par mes soins

Notes

[1] Instituées en 1258 par un groupe de barons dirigés par Simon V de Montfort, 6e comte de Leicester, les Provisions d’Oxford sont souvent considérées comme la première constitution anglaise. Les Provisions forcèrent le roi Henri III d’Angleterre à accepter une nouvelle forme de gouvernement dans lequel le pouvoir était placé entre les mains d’un conseil de 15 membres devant superviser les rendez-vous ministériels, l’administration locale et la garde des châteaux royaux. Le Parlement, qui se réunissait trois fois par an, devait surveiller les activités de ce conseil.

[2] Dans l’Angleterre et l’Irlande médiévales, le Chief Justiciar (appelé plus tard Justiciar) occupait des fonctions semblables à celle du premier ministre du Royaume-Uni en tant que ministre en chef du roi.

[3] La tour de Londres est une forteresse historique située sur la rive nord de la Tamise à Londres en Angleterre. La tour se trouve dans le district londonien de Tower Hamlets situé à l’est de la Cité de Londres dans un espace appelé Tower Hill. Sa construction commença vers la fin de l’année 1066 dans le cadre de la conquête normande de l’Angleterre.

[4] Le château de Douvres est situé sur une colline dominant la Manche, au nord-est du port de Douvres, comté de Kent en Angleterre. Ce château possède un grand avantage : c’est le point d’Angleterre le plus proche du continent européen. La place était sans doute fortifiée depuis l’âge du fer, bien avant la conquête romaine. Les Romains érigèrent un phare qui se dresse toujours dans l’enceinte du château, et les Saxons une église. Guillaume le Conquérant a étendu des fortifications existantes à cet endroit en 1066, mais c’est Henri II qui en a fait le château actuel en y ajoutant, en 1180, le donjon entouré d’un mur d’enceinte.

[5] La bataille de Lewes est l’un des deux principaux affrontements du conflit anglais connu sous le nom de seconde guerre des barons. Elle se déroule près de Lewes dans le Sussex, le 14 mai 1264 ; elle représente le point culminant de la vie du sixième comte de Leicester, Simon V de Montfort, et lui gagne le surnom de « roi sans couronne d’Angleterre ».