Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 17ème siècle > Maurice de Hesse Cassel dit l’Éclairé ou le savant

Maurice de Hesse Cassel dit l’Éclairé ou le savant

samedi 17 janvier 2015, par ljallamion

Maurice de Hesse Cassel dit l’Éclairé ou le savant (1572-1632)

Landgrave de Hesse Cassel de 1592 à 1627

Portrait de Maurice de Hesse Cassel dans le Theatrum Europaeum (1662).Fils de Guillaume IV de Hesse et de Sabine de Wurtemberg, Maurice de Hesse Cassel épouse le 23 septembre 1593 Agnès, fille du comte Jean de Solms-Laubach.

Le landgraviat de Hesse Cassel était une principauté avec des droits allodiaux [1].

Maurice de Hesse Cassel fut un réformateur qui souhaitait faire bénéficier toutes les branches de la civilisation des progrès. Son érudition en littérature, théologie, poésie, mathématiques, chimie…était notoire. Il appréciait en particulier la littérature française.

Il s’est également illustré comme musicien et compositeur, en particulier pour le luth. Ses œuvres continuent à être jouées aujourd’hui, par exemple en matière de Poème harmonique. Il a aussi découvert et soutenu le compositeur allemand Heinrich Schütz à qui il a notamment donné une bourse en 1609 pour aller étudier la musicologie à Venise.

Schütz, qui lui devait sa destinée musicale, lui a rendu hommage en publiant en 1611 "Il Primo Libro de Madrigal".

Bien qu’élevé dans la foi luthérienne, Maurice se convertit au calvinisme en 1605 et exige de ses sujets leur conversion, sans succès. Il tente ensuite d’imposer le calvinisme dans le Hesse-Marbourg [2], mais ce changement de confession étant contraire aux règles de succession, il s’ensuit un conflit avec le Hesse Darmstadt [3] qu’il avait hérité de son oncle en 1604, ainsi qu’avec Matthias, Empereur romain.

Il s’attira aussi les armes de l’empereur Ferdinand II. S’agissant de ses réformes religieuses, elles se manifestent notamment dans la liturgie. De plus, le pain ordinaire remplace les hosties dans l’Eucharistie.

Dès 1648, le territoire de Hesse comprendra 2 Églises : une luthérienne et une réformée.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Maurice de Hesse-Cassel/

Notes

[1] qui ne relevait d’aucun seigneur et était exempte de droits

[2] Le Landgraviat de Hesse-Marbourg était un État du Saint Empire romain germanique qui exista de 1458 à 1500, puis à nouveau de 1567 à 1604. Il comprenait les villes de Marbourg, Giessen, Nidda et Eppstein. À la mort de Louis IV, la Hesse-Marbourg fut divisé entre les landgraviats de Hesse Cassel et de Hesse Darmstadt. Ce territoire fit ensuite à deux reprises l’objet de conflits entre les deux landgraviats.

[3] À la mort du dernier landgrave de Hesse, Philippe 1er le Magnanime, survenue le 31 mars 1567, la tradition successorale de la Maison de Hesse imposait le partage entre ses quatre fils : Guillaume hérita de la moitié nord appelée désormais « Hesse-Cassel », Louis la Hesse-Marbourg, Philippe la Hesse-Rheinfels et Georges 1er le Pieux les territoires méridionaux appelés désormais « Hesse-Darmstadt » . Ce legs ne comportait que Darmstadt et son territoire, mais il vit bientôt ses domaines s’agrandir par la mort de deux de ses frères, Philippe II (1583) et Louis III (1604), restés sans enfants.