Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 7ème siècle > Alahis dit aussi Alagis

Alahis dit aussi Alagis

samedi 29 novembre 2014

Alahis dit aussi Alagis (mort en 690)

Noble lombard d’Italie du Nord de la seconde moitié du 7ème siècle

Dux de Tridentum [1] et de Brexia [2] à une date inconnue, il est l’un de ses Grands nobles lombards restés fidèles à l’arianisme [3] malgré le fait que le catholicisme soit devenu la religion officielle du royaume lombard depuis 671, sous le règne du roi Perthari.

Il se rebella contre le roi catholique Perthari autour de l’an 680, probablement soutenu par un nombre non négligeable de supporteurs, probablement en majorité des ariens et quelques païens. Le roi Perthari réussit à le soumettre, capturé, Alahis et emprisonné. Cependant, Perthari lui pardonna sa rébellion et le libéra, lui restituant même sa fonction de dux.

Alahis décida de se tenir tranquille, attendant probablement la mort du roi pour tenter une nouvelle rébellion durant le court interrègne avant l’élection du nouveau roi. En 688, Perthari meurt vraisemblablement de mort naturelle, désignant automatiquement son fils Cunipert comme successeur, qui monte sur le trône. Cependant, la mentalité germanique était toujours forte chez les Lombards qui refusaient le principe de la dynastie, préférant l’élection parmi les Grands nobles.

Alahis se rebella de nouveau dès l’an 688, réussissant à chasser Cunipert du pouvoir et le contraignant à quitter la cité de Ticinum [4], capitale principale du royaume, et à s’enfermer dans un château du Lac de Côme [5], au nord de l’Italie.

Alagis devint donc un roi usurpateur qui régna jusqu’en l’an 690. Cependant, sa tyrannie provoqua assez vite un fort mécontentement, même parmi ses anciens soutiens.

Cunipert décida peut-être de profiter de cette situation pour lever une armée, recrutant principalement dans le Piémont. Alahis, au courant des ambitions du roi évincé, leva également en hâte une armée, recrutant principalement en Vénétie. Les 2 rois, Cunipert le roi déchu et Alahis l’usurpateur, se rencontrèrent près de la ville de Lodi, à Cornate d’Adda [6].

Le choc fut rude, la bataille longtemps incertaine mais Cunipert parvint à prendre le dessus et Alahis trouva la mort au combat en 690. Cunipert mâta et punit les rebelles et remonta sur le trône lombard. Sous son second règne, le catholicisme s’imposera définitivement parmi les Lombards.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Gianluigi Barni, La Conquête de l’Italie par les Lombards - VIe siècle - Les Événements, Le Mémorial des Siècles, Éditions Albin Michel, Paris, 1975.

Notes

[1] Trente (it. Trento) est une ville italienne. La ville, dont le nom latinisé est Tridentum, fut développée par les Romains. De 1027 à 1803, la ville est la capitale de la principauté épiscopale de Trente.

[2] ou Colonia Civica Augusta Brixia

[3] Hérésie chrétienne qui a cours du 4ème au 6ème siècle sur l’instigation d’Arius, condamné par l’Eglise en 325 et en 381. Cette doctrine niant la consubstantialité du Fils avec le Père , c’est-à-dire niant l’essence divine de Jésus, se scinde ensuite en plusieurs tendances qui rencontrent un vaste écho dans l’Empire et hors de celui-ci.

[4] Pavie est une ville de la province de même nom en Lombardie (Italie). La date de fondation de Pavie n’est pas connue mais date probablement de l’époque romaine ; elle porte d’abord de nom de son fleuve, Ticinum. Camp militaire, la ville prend de l’importance en 187 av. jc. lorsqu’elle est atteinte par une prolongation de la Via Emilia. Peu de choses sont connues sur Ticinum : il s’agit d’un municipium, un arc de triomphe y est érigé en l’honneur d’Auguste et devient un atelier monétaire aux 3ème et 4ème siècles.

[5] Le lac de Côme ou lago di Como (parfois appelé Lario, par référence au Larius lacus des Romains) est un lac des Alpes italiennes, situé dans le nord de l’Italie, en Lombardie, à environ 45 km au nord de Milan. Il se trouve dans les Préalpes, à cheval sur les provinces de Côme et de Lecco.

[6] Cornate d’Adda est une commune italienne de la province de Monza et Brianza dans la région Lombardie en Italie.