Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Guillaume Giroie

lundi 18 août 2014

Guillaume Giroie

Seigneur normand

Blason de la famille GiroieSecond fils du seigneur normand Giroie, Guillaume vécut longtemps et dirigea toute sa vie ses autres frères. À la mort de son père vers 1032, Guillaume fut seul, avec son frère Ernould, en état de porter les armes. Lorsque Gislebert, comte de Brionne , tenta de profiter de leur jeunesse, en leur enlevant Montreuil, Guillaume et Ernould le battirent en rase campagne et lui enlevèrent Le Sap [1].

2 ans plus tard, le duc Robert réconcilia Ernould et Guillaume avec Gislebert de Brionne. Celui-ci les ayant, vers 1040, de nouveau attaqués pour tenter de reprendre Le Sap, il fut, cette fois, tué dans cette guerre.

Pendant la minorité de Guillaume le Bâtard, Guillaume prêta allégeance à la fois à Guillaume II Talvas et à Geoffroi de Mayenne. Cette double sujétion se révéla délicate à respecter quand les 2 seigneurs s’opposèrent dans la vallée de la Sarthe. Guillaume préféra soutenir Geoffroy. Il entreprit notamment la construction du château à Saint-Céneri qui entravait les plans de Talvas pour usurper cette terre.

C’est possiblement la raison pour laquelle Guillaume Talvas lui fit crever les yeux, couper les oreilles et castrer lors des noces du seigneur de Bellême

Après cette mutilation, Guillaume fit un second pèlerinage en Terre sainte et à son retour, il prit l’habit religieux au Bec. Il donna au nouvel établissement des terres dans la forêt d’Ouche en particulier une église dédiée à saint Pierre. Herluin y envoya Lanfranc et 3 autres moines pour y restaurer une vie religieuse. Or Guillaume et ses neveux Robert et Hugues de Grandmesnil, souhaitaient fonder une abbaye.

Herluin accepta d’abandonner à la famille le petit centre religieux pour qu’elle réalise son vœu. Vers 1050, fut donc rétabli le monastère d’Ouche [2].

Guillaume avait épousé en premières noces Hiltrude, fille de Fulbert de Beine, fondateur du château de L’Aigle [3] et en secondes noces Emma, fille de Vauquelin.

Il mourut à Gaète [4] en rapportant les présents que son fils Guillaume installé en Italie du sud envoyait aux moines d’Ouche.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Guillaume Giroie/ Portail de la Normandie/ Noblesse de Normandie

Notes

[1] Le Sap est une commune française, située dans le département de l’Orne en région Basse-Normandie

[2] L’abbaye de Saint-Évroult est une ancienne abbaye bénédictine construite sur ce qui est aujourd’hui le territoire de la commune de Saint-Évroult-Notre-Dame-du-Bois (Orne), elle est aujourd’hui en ruines et fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 17 janvier 1967. Elle est réputée pour avoir été fondée par saint Évroult sous le nom d’« abbaye d’Ouche », dont on trouve mention pour la première fois dans un diplôme de Charles le Simple en l’an 900 : monasterio que vocatur Uticus2, c’est-à-dire d’Utica, du pays d’Ouche.

[3] L’Aigle est une commune française, située au nord-ouest de la France, au confluent de la Risle et du ruisseau du Gru, dans le département de l’Orne, en région Basse-Normandie. Elle est la quatrième ville de l’Orne

[4] Gaeta (aussi nommée en français Gaëte ou Gaète) est une commune de la province de Latina dans le Latium en Italie. Au 11ème siècle, le duché tombe entre les mains des comtes normands d’Aversa, devenus princes de Capoue, et Gaeta est définitivement annexée à leur royaume par Roger II de Sicile en 1135. La cité continue toutefois de battre sa propre monnaie jusqu’en 1229.