Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 12ème siècle > Wace dit aussi Guace ou Wistace

Wace dit aussi Guace ou Wistace

vendredi 28 mars 2014

Wace dit aussi Guace ou Wistace (vers 1100-1174/1183)

Poète normand

Il passe sa jeunesse à Caen où il est éduqué pour devenir clerc. Plus tard, il continue ses études en Île-de-France. Il revient ensuite à Caen et se consacre à la littérature. Dans son Roman de Rou, il se dit être clerc lisant. Le rôle désigné par cette locution a généré une importante littérature, son sens exact étant perdu.

On suppose toutefois qu’il était un clerc qui se consacrait à la lecture ou qui enseignait. Au début de sa carrière littéraire, il écrit des poèmes lyriques, mais aucun n’a survécu. De ses jeunes années ne subsistent que trois œuvres hagiographiques. En 1155, il achève l’écriture de son Roman de Brut, une chronique en vieux français sur les rois de Bretagne.

Dans la troisième partie de son Roman de Rou, il mentionne qu’il a reçu une prébende au chapitre de Bayeux en cadeau du roi Henri II d’Angleterre, et qu’il est donc chanoine à Bayeux. C’est peut-être une récompense pour son Roman de Brut ou une incitation à écrire l’histoire du duché. Les documents qui nous sont parvenus montrent qu’il obtient cette prébende entre 1165 et 1169. Toutefois, à la fin de son Roman de Rou, Wace nous dit que son souverain n’est plus aussi généreux avec lui, et que sa subvention lui a été retirée.

Wace est mort entre 1174 et 1183.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Wace/ Portail de la poésie/ Poète normand