Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 17ème siècle > Pierre Cureau de la Chambre dit abbé de la Chambre

Pierre Cureau de la Chambre dit abbé de la Chambre

vendredi 11 janvier 2013

Pierre Cureau de la Chambre (1640-1693)

Homme d’Église français

Fils du médecin Marin Cureau de La Chambre, il est atteint de surdité et doit abandonner ses études de médecine. Il voyage en Italie et se lie d’amitié avec le sculpteur Gian Lorenzo Bernini et l’historien des arts Carlo Cesare Malvasia.

Il étudie la théologie, publie en 1664 un recueil d’œuvres de son père et fréquente le salon et la marquise de Sablé.

Protégé de Colbert et de l’ami de son père, le chancelier Séguier, qui l’avait tenu sur les fonts baptismaux, il est élu membre de l’Académie française en 1670.

Vers 1668, il était devenu curé de la paroisse Saint-Barthélemy de Paris. Il meurt lors de la famine de 1693, pendant laquelle il s’épuise à rendre secours à ses paroissiens les plus démunis.

Cet homme de réputation savante, qui correspondait avec Pierre de Fermat, n’a laissé que des panégyriques et des oraisons funèbres prononcés en hommage à Thérèse d’Avila, Bernini, Marie-Thérèse d’Autriche, Pierre Séguier…....

P.-S.

Source : Notice biographique de l’Académie française et Histoire des quarante fauteuils de l’Académie française depuis la fondation jusqu’à nos jours, 1635-1855, 1844, volume I,