Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 17ème siècle > Heinrich Ignaz Franz Von Biber

Heinrich Ignaz Franz Von Biber

mercredi 2 janvier 2013

Heinrich Ignaz Franz Von Biber (1644-1704)

Violoniste et compositeur autrichien

Heinrich Ignaz Franz Von Biber Violoniste et compositeur autrichien

Né à Wartenberg [1], il reçoit sa formation principale de Johann Heinrich Schmelzer à Vienne et en 1670 avant d’être nommé maître de chapelle auprès du prince évêque de Salzbourg où à partir de 1677 où il dirige le chœur d’enfants de la cathédrale de cette ville.

Il fut nommé vice maître de chapelle en 1679 et maître de chapelle en 1684 et entra comme violoniste à la cour d’Olmütz et de Kremsier en Autriche.

Jouissant d’une grande réputation parmi ses contemporains, il fut ennobli par l’Empereur Léopold 1er le 5 décembre 1690 pour son mérite de violoniste et compositeur.

Il effectua divers voyages dans les cours d’Europe, notamment à celle de Munich.

Violoniste virtuose, spécialiste de musique à programme, il est surtout connu pour la suite des sonates du Rosaire, écrites pour « violon à cordes ravalées », c’est-à-dire sur lequel on a modifié l’accord habituel par quintes. Ce recours à des contraintes nouvelles modifie la palette sonore de l’instrument et permet des effets inédits. Il est l’un des fondateurs de l’école allemande de violon

Musicien virtuose, il a publié un certain nombre de sonates pour violon dont les Sonates sur les 15 mystères du Rosaire en1674, ses 8 Sonates pour violon et basse continue en 1681 révèlent sa connaissance des styles français, italiens et allemand. Sa Passacaille pour violon seul sur une basse contrainte est une œuvre exceptionnelle ; il a composé deux opéras dont un seul est conservé, Chi la dura la vince en 1687

Sa musique religieuse, considérable, est dominée par une messe concertante Missa Sancti Henrici, mais il a également composé deux Requiem, des Vesperae longiores ac breviores pour 4 voix et instruments, des offertoires à 4 et un Stabat Mater.

Heinrich Ignaz Franz Biber - Sonate I

Notes

[1] aujourd’hui Stráž pod Ralskem