Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 17ème siècle > Jean Baptiste Jouvenet dit le grand

Jean Baptiste Jouvenet dit le grand

mardi 1er janvier 2013

Jean Baptiste Jouvenet dit le grand (1644-1717)

Peintre et décorateur français

Jean Baptiste Jouvenet dit le grand Peintre et décorateur français

Né à Rouen, issu d’une famille d’artistes rouennais, Ayant commencé ses études avec son père Laurent Jouvenet, il monte à Paris en 1661 où il rejoint l’atelier de Le Brun qui, l’estimant beaucoup, l’associe à quelques ouvrages importants commandés par le roi en l’intégrant à l’équipe des décorateurs des résidences royales. À la demande de Louis XIV, il répéta pour les Gobelins 4 tableaux dont il avait orné l’église St Martin des Champs à Paris. Ce furent les tapisseries exécutées d’après ces compositions que Pierre le Grand choisit pour la tenture qui lui était offerte. Jouvenet peignit les 12 apôtres au-dessous de la coupole des Invalides, et un plafond représentant la Pentecôte dans la tribune royale de la chapelle du château de Versailles. Parmi ses meilleurs tableaux, on cite : le Magnificat à notre dame de Paris, Madeleine chez le pharisien, Jésus chassant les vendeurs du Temple, la Pêche miraculeuse, la Résurrection de Lazare, Descente de croix.

Reçu en 1675 membre de l’Académie de peinture, dont il devient directeur en 1705 et recteur perpétuel en 1707, il peut à peine, à partir de cette époque suffire aux nombreux travaux dont il est chargé et le roi, de plus en plus satisfait de ses ouvrages, augmente considérablement la pension de 1 200 livres dont il le gratifiait depuis longtemps. Mais en 1713, il a la main droite paralysée à la suite d’une attaque d’apoplexie. Il réussit à se rendre assez habile de la main gauche pour peindre, de cette main, plusieurs toiles dont le Magnificat ou l’Innocence poursuivie par le mensonge et cherchant un refuge dans les bras de la Justice et le plafond du Parlement de Rouen.

Plusieurs de ses œuvres sont exposées au musée du Louvre, ainsi qu’au Musée des Beaux-Arts de Rouen.