Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Nicolas Bretel

samedi 17 novembre 2012

Nicolas Bretel (1606-1648)

Sieur de Grémonville

Fils aîné de Raoul de Grémonville, président du Parlement de Normandie, et d’Isabeau Goulart, il fit ses études au collège des Jésuites, puis à l’université d’Orléans. Reçu conseiller au Grand Conseil en 1631, Richelieu le nomma intendant de justice à l’armée de Picardie. Il contribua à la conquête de l’Artois, passa à l’armée de Champagne avec les mêmes fonctions, assista à la bataille de Marfée en 1641, fut intendant en Languedoc, prit une part active à l’invasion de la Catalogne et du Piémont. Ambassadeur à Venise en 1644, le roi l’envoya à Rome pour détacher le pape Innocent X du parti de l’Espagne.

Les prétentions exagérées de Michel Mazarin, frère du cardinal, firent échouer cette négociation dont le mauvais succès alluma la guerre de 1646. Malgré son intégrité et son mérite, Grémonville tomba en disgrâce et resta relégué à Venise d’où il ne revint qu’en 1647.

Répondre à cet article