Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 16ème siècle > Gondola d’Andrea di Pietro dit Andrea Palladio

Gondola d’Andrea di Pietro dit Andrea Palladio

dimanche 21 mars 2021 (Date de rédaction antérieure : 7 novembre 2012).

Gondola d’Andrea di Pietro dit Andrea Palladio (1508 -1580)

Architecte italien

Andrea Palladio Architecte italien

Ce fut un des architectes les plus influents de l’histoire européenne. Il est né à Padoue [1] et exerça comme tailleur de pierre.

Il reçu le nom de Palladio quand il rejoignit l’académie du poète italien Giangiorgio Trissino, qui surveilla les études architecturales de Palladio. Ce dernier l’amena à Rome, où il étudia les ruines architecturales romaines. Il étudia également les traités de Vitruve.

Le principal travail de Palladio fut la rénovation commencée en 1549 de la façade extérieure de l’hôtel de ville, de Vicence [2]. Après Vicence il conçu beaucoup de résidences et bâtiments publics dont les plus connu sont les palais de Barbarano, de Chieregati, de Tiene, de Porto, et de Valmarana et la villa Capri. De 1560 à 1580 il construit plusieurs églises à Venise. Son dernier grand travail fut le Théâtre Olympique à Vicence [3], terminé après sa mort en août 1580.

Il fut le premier à appliquer aux maisons des portiques frontaux soutenu par un pignon triangulaire peu profond et supporté par une ligne de colonnes.

Il est l’auteur d’un traité scientifique important sur l’architecture, “I Quattro Libri dell’Architettura” en 1570. Ses règles et formules précises ont été largement utilisées, particulièrement en Angleterre et ont influencé l’architecture néoclassique du modèle géorgien.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Pepi Merisio, préface de Wolftraud de Concini, L’architecture de Palladio, Éd. Arthaud, Paris 1981

Notes

[1] Padoue est une ville italienne de la région de la Vénétie, située au nord de la péninsule dans la plaine du Pô, à 40 kilomètres de Venise, sur la rivière Bacchiglione. À partir de 1405 la ville fut sous la domination vénitienne. Durant une brève période, pendant la guerre de la Ligue de Cambrai en 1509, la ville changea de mains. Le 10 décembre 1508, les représentants de la papauté, de la France, du Saint-Empire romain germanique et de Ferdinand II d’Aragon conclurent une alliance (la Ligue de Cambrai) contre la République. L’accord prévoyait le démembrement complet du territoire de Venise en Italie et son partage entre les signataires : l’empereur Maximilien 1er de Habsbourg devait recevoir Padoue, en plus de Vérone et d’autres territoires. En 1509, Padoue passa pendant quelques semaines sous le contrôle des partisans de l’Empire. Les troupes vénitiennes récupérèrent rapidement la ville qui fut défendue avec succès durant le siège de Padoue par les troupes impériales en 1509.

[2] Vicence est une ville du Nord de l’Italie, chef-lieu de la province du même nom en Vénétie (Italie). Vicence est administrée par des évêques-comtes de Aicardus (ou Sicardus) (872-882) à Aribertus (1164-1179) puis par des Podestats à partir Ezzelino 1er da Romano. Elle devint au 12ème siècle une des républiques de la Haute Italie, et prit part aux deux ligues lombardes : Frédéric II la saccagea en 1236. Elle eut ensuite à subir la tyrannie des Romano, obéit quelque temps aux Della Scala avant de devenir, ainsi que tout le Vicentin, province vénitienne en 1404.

[3] Le teatro Olimpico est un théâtre situé à Vicence, dessiné en 1580 par l’architecte de la Renaissance Andrea Palladio. Il est généralement considéré comme le premier théâtre couvert permanent de l’époque moderne. La réalisation du théâtre, à l’intérieur d’un complexe médiéval préexistant, fut confiée à Andrea Palladio par l’Académie olympique pour la représentation de comédies classiques. La construction a commencé en 1580, et l’inauguration eut lieu le 3 mars 1585, après la réalisation des fameux décors en perspective de Vincenzo Scamozzi. Ce décor en bois de style Renaissance est le seul qui soit parvenu jusqu’à nous, il est en parfait état d’entretien. Le théâtre est encore aujourd’hui le lieu de représentations théâtrales et de concerts, notamment lors des Settimane musicali al Teatro olimpico en mai-juin.