Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 17ème siècle > Luis Manuel Fernández de Portocarrero-Bocanegra y Moscoso-Osorio

Luis Manuel Fernández de Portocarrero-Bocanegra y Moscoso-Osorio

dimanche 4 septembre 2016

Luis Manuel Fernández de Portocarrero-Bocanegra y Moscoso-Osorio (1635-1709)

Cardinal espagnol

Né à Palma del Rio [1], en Andalousie [2]. Il est l’oncle du cardinal Luis Antonio Fernández de Córdoba Portocarrero Guzmán y Aguilar .

Portocarrero est chanoine et doyen du chapitre de Tolède [3]. Le pape Clément IX le crée cardinal lors du consistoire du 5 août 1669. Sa création est publiée le 29 novembre 1669.

En 1666-1667 il est capitaine général et vice-roi de Sicile [4]. Il est élu archevêque de Tolède [5] en 1677. Il est membre du conseil de régence instauré par le roi Charles II en 1700-1701 et il est partisan de la succession de Philippe de Bourbon en Espagne.

Portocarrero participe au conclave de 1669-1670 [6] et au conclave de 1676 [7].

Il ne participe pas au conclave de 1689 [8], ni à celui de 1691 [9] ou à celui de 1700 [10].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Luis Manuel Fernández de Portocarrero-Bocanegra y Moscoso-Osorio/ Portail du Vatican/ Cardinal espagnol

Notes

[1] Palma del Río est une ville d’Espagne, dans la province de Cordoue, communauté autonome d’Andalousie.

[2] Espagne

[3] Tolède est une ville qui se trouve dans le centre de l’Espagne, capitale de la province du même nom et de la communauté autonome de Castille-La Manche. Lors des Grandes invasions du 5ème siècle qui ravagèrent un Empire romain d’Occident déclinant, Tolède est pillée à plusieurs reprises par les Barbares (Vandales, Suèves et Alains) qui ont envahi la péninsule Ibérique à partir de l’an 409. À partir du milieu du 6ème siècle, Tolède devient la capitale des Wisigoths, devenus les nouveaux maîtres d’une grande partie de la péninsule. Au début du 8ème siècle, lors de la conquête musulmane de l’Espagne, le dernier souverain wisigoth, Rodrigue, est battu par le conquérant arabe Tariq ibn Ziyad à la bataille de Guadalete en 711. Tolède tombe aux mains des musulmans en 712. À partir de là, la ville fait partie du Califat omeyyade, puis de l’Émirat de Cordoue (755–929), et enfin du Califat de Cordoue. Le 25 mai 1085, en pleine Reconquista, les chrétiens dirigés par le roi Alphonse VI de Castille reprennent Tolède aux musulmans.

[4] Les vice-roi et lieutenants étaient nommés par le pouvoir royal ; les présidents du royaume, choisis par les précédents, gouvernaient en leur absence

[5] L’archidiocèse de Tolède est une église particulière de l’Église catholique en Espagne. Son siège est la cathédrale Santa María de Tolède.

[6] élection de Clément X

[7] élection d’Innocent IX

[8] élection d’Alexandre VIII

[9] élection d’Innocent XII

[10] élection de Clément XI