Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Cauaros ou Cévaros

jeudi 20 mai 2021 (Date de rédaction antérieure : 29 juillet 2011).

Cauaros ou Cévaros

Dernier roi du royaume celte de Tylis en Thrace [1] vers 225 à 213 av. jc. Vers 220 il sert d’arbitre dans un conflit entre la cité grecque de Byzance [2] qui lui payait un tribu de 3 à 5 000 pièces d’or et le roi Prusias 1er de Bithynie [3].

Son royaume disparait en 213 av. jc à la suite d’un retour offensif des princes Odryses de Thrace [4] qui massacrèrent les Celtes selon Polybe.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Edouard Will, Histoire politique du monde Hellénistique, Annales de l’Est, Nancy, 1967, Tome I

Notes

[1] Le royaume de Tylis a été constitué en Thrace par l’armée du chef celte Comontorios à la suite de la Grande Expédition de 280 av. jc. Byzance versait au royaume celtique de Tylis un tribut, d’abord irrégulier de 3 000, 5 000 et même 10 000 statères d’or, puis annuel de 80 talents (480 000 drachmes). Leur premier roi aurait été Comontorios et le dernier Cavaros. C’est sous son règne que le royaume aurait succombé après 220 av. jc, probablement vers 213 av. jc, à une attaque des Thraces.

[2] Byzance est une ancienne cité grecque, capitale de la Thrace, située à l’entrée du Bosphore sous une partie de l’actuelle Istanbul. La cité a été reconstruite par Constantin 1er et, renommée Constantinople en 330, elle est devenue la capitale de l’Empire romain, puis de l’Empire romain d’Orient et enfin de l’Empire ottoman à partir de 1453 date de la prise de la ville par les Turcs. Elle fut rebaptisée Istanbul en 1930.

[3] La Bithynie est un ancien royaume au nord-ouest de l’Asie Mineure, actuellement situé en Turquie. Située au bord du Pont-Euxin, elle était limitée par la Paphlagonie à l’est, la Galatie et la Phrygie au sud, la Propontide et la Mysie à l’ouest. Les Bithyniens sont, selon Hérodote et Xénophon, d’origine thrace. Ils forment d’abord un État indépendant avant d’être annexés par Crésus, qui ajoute leur territoire à la Lydie. Ils passent ensuite sous domination perse, où la Bithynie est incluse dans la satrapie de Phrygie. Mais dès avant Alexandre le Grand, la Bithynie retrouve son indépendance. Nicomède 1er est le premier à se proclamer roi. Durant son long règne de 278 à 243av jc, le royaume connaît la prospérité et jouit d’une position respectée parmi les petits royaumes d’Asie Mineure. Cependant, le dernier roi, Nicomède IV, échoue à contenir le roi Mithridate VI du Pont. Restauré sur le trône par l’Empire romain, il lègue par testament son royaume à Rome en 74 av jc. La Bithynie devient alors province romaine. Sous Auguste elle devient province sénatoriale en 27av jc puis province impériale en 135.

[4] Le royaume des Odryses est issu de l’union de plusieurs tribus thraces entre le 5ème et le 3ème siècle av. jc. Il s’étendait sur le sud et l’est de l’actuelle Bulgarie, jusque sur les côtes de l’actuelle Roumanie, sur le nord-est de la Grèce et la partie européenne de l’actuelle Turquie. Le roi Seuthès III en établit la capitale à Seuthopolis (aujourd’hui Kazanlak, en Bulgarie.)