Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Pietro Lorenzetti

dimanche 15 mars 2015, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 26 juillet 2012).

Pietro Lorenzetti (1280-1348)

Peintre

Pietro Lorenzetti

Il naquit à Sienne [1], disciple de Duccio et de Giovanni Pisano, il développa son propre langage figuratif, synthèse de l’art siennois et du style de Giotto.

Le polyptyque [2] de l’Église paroissiale d’Arezzo est sa première œuvre datée, elle remonte à 1320. De 1326 à 1329, il travailla à Assise [3], dans la Basilique inférieure, où il peignit “les Histoires de la Passion du Christ”.

Quittant Assise, il se rendit à Sienne, où il peignit le retable pour le Carmel, en 1329. Toujours à Sienne, avec son frère Ambroise, en 1335, il exécuta les fresques de la façade de l’Hôpital de Sainte Marie alla Scala [4].

De 1335 à 1342, “la Nativité de la Vierge” pour le dôme de Sienne fut sa dernière œuvre documentée. On perd sa trace après 1347. Il mourut probablement pendant l’épidémie de peste de 1348.

Source : Guide des Musées et de la Cité du Vatican, Edizioni Musei Vaticani,‎ 2005

Notes

[1] Sienne se situe au centre d’une zone collinaire, entre les vallons de l’Arbia au sud, de la Merse au sud-ouest et de l’Elsa au nord, avec les collines du Chianti au nord-est, la Montagnola à l’ouest et les Crete Senesi au sud-est. La place en « coquillage » est le point d’intersection des trois collines qui forment Sienne.

[2] Un polyptyque est un ensemble de panneaux peints (voire sculptés), articulé ou non, exposant en peinture chrétienne plusieurs épisodes d’une même histoire sacrée.

[3] Assise est une ville italienne d’environ 28 100 habitants, située dans la province de Pérouse en Ombrie

[4] L’hôpital Santa Maria della Scala naît comme un « xenodochio », attesté pour la première fois à la fin du 11ème siècle, pour devenir par la suite l’une des institutions les plus importantes de l’Italie médiévale.