Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 13ème siècle > Guillaume de Seignelay

Guillaume de Seignelay

dimanche 4 janvier 2015 (Date de rédaction antérieure : 17 mai 2012).

Guillaume de Seignelay (1207-1220)

Évêque d’Auxerre

Sceau de Guillaume de Seignelay Évêque d'Auxerre

Parent éloigné de Saint Bernard, familier des cisterciens [1], Guillaume est un jeune et brillant intellectuel, proche des milieux parisiens du pouvoir et de la culture.

Fondateur des églises collégiales d’Appoigny [2] et de Cosne-sur-Loire, ardent défenseur des droits de l’Église contre les appétits tant du roi que des comtes locaux, il est le grand reconstructeur de la cathédrale en style gothique d’Auxerre. Il décède en 1223 à Paris ou il occupe le siège épiscopal depuis 3 ans.

Il se fit inhumer dans l’abbaye cistercienne de Pontigny [3], toute proche d’Auxerre.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Auxerre historique/Personnages/évêques/guillaume de Seignelay

Notes

[1] L’ordre cistercien (Ordo cisterciensis, o.cist.), également connu sous le nom d’ordre de Cîteaux ou de saint ordre de Cîteaux (Sacer ordo cisterciensis, s.o.c.), est un ordre monastique chrétien réformé dont l’origine remonte à la fondation de l’abbaye de Cîteaux par Robert de Molesme en 1098.

[2] L’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul est une église catholique située à Appoigny dans le département de l’Yonne. La construction de cette église fait suite à la fondation de chanoines par Guillaume de Seignelay, évêque d’Auxerre qui sera par la suite évêque de Paris.

[3] L’abbaye de Pontigny est un ancien monastère de l’ordre cistercien. Fondée en 1114, au nord de la Bourgogne, aujourd’hui sur la commune de Pontigny, dans le département de l’Yonne, elle est la seconde des "quatre premières filles" de Cîteaux. Sa célébrité est due à la fois à son rang au sein de l’Ordre, au prestige de ses protecteurs et de ses hôtes de marque, à l’importance de sa communauté et de ses possessions, et à la richesse patrimoniale de sa bibliothèque et de son architecture ; elle conserve aujourd’hui la plus grande église cistercienne du monde.