Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Joachim de Flore

jeudi 22 mars 2012

Joachim de Flore (vers 1130-1202

Moine cistercien et théologien

Né à Celico en Calabre, il fut d’abord page à la cour de Roger de Sicile. Il partit en pèlerinage en Terre Sainte où il se convertit, c’est-à-dire au sens médiéval du terme, où il décida de vivre radicalement en fonction de la sanctification de son âme et se fit prédicateur ambulant.

Il entra chez les cisterciens de Sambucina, puis rejoignant le monastère cistercien de Corazzo, il en devint abbé en 1177. Il quitta sa charge et vécut solitaire non loin de l’abbaye.

En 1183, il s’installa à Flore avec quelques compagnons. La règle de vie qu’il rédigea était plus rigoureuse que celle des cisterciens et, en 1194, il quitta cet ordre pour créer en l’abbaye de Saint-Jean-des-Fleurs, l’ordre des floriens, branche plus austère de l’ordre de Cîteaux. Les constitutions furent approuvées par le pape Célestin III en 1196. On estime qu’il initia ainsi le premier mouvement de réforme que connut l’Ordre Cistercien dans sa longue existence.

Il mourut en 1202. Après sa mort, l’Ordre continua à prospérer et à fonder de nouvelles maisons, mais uniquement dans la péninsule italienne. Cette vitalité extraordinaire fit que l’ordre compta jusqu’à 40 maisons et quelques monastères féminins vers 1250.