Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Alphonse VI

mercredi 29 mai 2013 (Date de rédaction antérieure : 19 novembre 2011).

Alphonse VI (1037- 1109)

Roi de Léon de 1065 à 1109-roi de Castille de 1073 à 1109 et de Galice de 1073 à 1109

Alphonse VI Roi de Léon de 1065 à 1109-roi de Castille de 1073 à 1109 et de Galice de 1073 à 1109

Il ouvrit l’ère des grandes conquêtes. Il mena, contre les Arabes, une guerre impitoyable où s’illustra le Cid. Son armée franchit la Sierra Guadarrama [1], descendit la vallée du Tage et s’empara de Tolède [2], l’ancienne capitale des Wisigoths [3]. Ainsi l’Espagne chrétienne gagna un nouveau point d’appui, solide bastion, face au sud de la péninsule.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de terres contées /gouvernement /Espagne et petit mourre dictionnaire d’histoire universelle édition Bordas 2004 p 57

Notes

[1] La Sierra de Guadarrama est un massif montagneux d’Espagne, entre Madrid et Ségovie, près de Guadarrama. Longue d’environ 80 km, la sierra de Guadarrama s’élève comme division naturelle entre les deux plateaux Nord et Sud qui constituent le centre de la péninsule Ibérique (la Meseta central). Le massif s’étend entre la vallée du fleuve Alberche qui la sépare de la Sierra de Gredos et le col de Somosierra. La Sierra de Guadarrama sert de frontière naturelle entre les bassins du Tage et du Douro, en leur offrant parmi leurs plus notoires affluents.

[2] Tolède est une ville qui se trouve dans le centre de l’Espagne, capitale de la province du même nom et de la communauté autonome de Castille-La Manche. Lors des Grandes invasions du 5ème siècle qui ravagèrent un Empire romain d’Occident déclinant, Tolède est pillée à plusieurs reprises par les Barbares (Vandales, Suèves et Alains) qui ont envahi la péninsule Ibérique à partir de l’an 409. À partir du milieu du 6ème siècle, Tolède devient la capitale des Wisigoths, devenus les nouveaux maîtres d’une grande partie de la péninsule. Au début du 8ème siècle, lors de la conquête musulmane de l’Espagne, le dernier souverain wisigoth, Rodrigue, est battu par le conquérant arabe Tariq ibn Ziyad à la bataille de Guadalete en 711. Tolède tombe aux mains des musulmans en 712. À partir de là, la ville fait partie du Califat omeyyade, puis de l’Émirat de Cordoue (755–929), et enfin du Califat de Cordoue. Le 25 mai 1085, en pleine Reconquista, les chrétiens dirigés par le roi Alphonse VI de Castille reprennent Tolède aux musulmans.

[3] Les Wisigoths entrent en Gaule, ruinée par les invasions des années 407/409. En 416 les Wisigoths et leur roi Wallia continuent leur invasion en Espagne, où ils sont envoyés à la solde de Rome pour combattre d’autres Barbares. Lorsque la paix avec les Romains fut conclue par le fœdus de 418, Honorius accorda aux Wisigoths des terres dans la province Aquitaine seconde. La sédentarisation en Aquitaine a lieu après la mort de Wallia. Les Wisigoths pénétrèrent en Espagne dès 414, comme fédérés de l’Empire romain. Le royaume des Wisigoths eut d’abord Toulouse comme capitale. Lorsque Clovis battit les Wisigoths à la bataille de Vouillé en 507, ces derniers ne conservent que la Septimanie, correspondant au Languedoc et une partie de la Provence avec l’aide des Ostrogoths. Les Wisigoths installèrent alors leur capitale à Tolède pour toute la suite. En 575 ils conquièrent le royaume des Suèves situé dans le nord du Portugal et la Galice. En 711 le royaume est conquis par les musulmans.