Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Les Capétiens

mercredi 17 octobre 2012

JPEG - 94.5 ko
La France à l’arrivé au pouvoir de Hugues Capet

Les Capétiens

Dynastie remontant à Hugues Capet, qui se fit élire roi de France en 987 contre le dernier prétendant légitime de la lignée carolingienne, Charles, duc de Basse Lorraine. Concédée à l’origine de façon élective, la dignité royale ne devint héréditaire chez les Capétiens qu’à partir de 1179. D’abord limitée au seul duché de France, Paris et Orléans, la juridiction capétienne s’étend progressivement, grâce à une habile et tenace politique d’annexion, à d’autres régions : Artois, Vermandois, et Auvergne sont intégrés au royaume sous Philippe Auguste qui confisque en outre au roi d’Angleterre Jean sans Terre l’Anjou, berceau de la famille des Plantagenêt, le Maine, la Normandie, le Poitou, la Saintonge et la Touraine ; le domaine capétien s’augmente encore du comté de Toulouse sous Philippe III le Hardi, de la Champagne, de l’Angoumois et du comté de Lyon sous Philippe IV le Bel. La lignée des Capétiens directs donna 14 rois à la France, dont Saint Louis et s’éteignit avec Charles IV le Bel, dernier des 3 fils de Philippe IV le Bel. Lui succéda la branche des Capétiens Valois, dont Charles V fut le 3ème représentant après Philippe VI de Valois et Jean le Bon. La lignée des Valois se prolongea jusqu’à la mort d’Henri III en 1589. Le successeur de ce dernier, Henri IV, fut le premier Capétien de la branche de Bourbon, qui se maintint sans interruption jusqu’en 1791, à la déposition de Louis XVI.

P.-S.

Source : archives ljallamion histoire du 11ème/encyclopédie Imago mundi/ Herodote/Histoire/ Historia ect...